Ceux qui connaissent la tradition indienne du Japa (la répétition de mantra) savent que les hindous aiment répéter 108 fois les mantras, cela fait un Mala. Pourquoi 108? m’a-t-on demandé récemment.

Mala de 108 perles
Mala traditionnel de 108 perles

Le Mala

Le mala est le chapelet ou rosaire des indiens et des bouddhistes. Il sert à compter les mantras, qui eux-mêmes sont des formules sacrées et des noms du Divin.

Chaque perle représente une répétition du mantra. Le Meru est la perle en bout du mala. Elle est différente des autres, parfois plus grosse, souvent un Rudraksha (Oeil de Rudra, c’est le nom de la graine de l’Eleocarpus ganitrus, l’arbre sacré de Shiva). Le Meru permet de guider et de constater que le tour de mala (les 108 répétitions) est  achevé. Le Meru* ne fait pas partie des 108 perles.
* Le Mont Meru, montagne mythique et sacrée, serait le sommet de l’Univers.

Les subdivisions
S’il n’est pas répété 108 fois, le mantra le sera une fraction de ce nombre. Par exemple : une moitié, un tiers, un quart, un douzième. Ainsi certains malas ont 54, 36, 27 ou 9 perles.

Petit Mala de 27 perles
Ce Mala à porter en bracelet compte 27 perles

100 et 8 perles
On dit aussi qu’en répétant 100 fois le mantras, le compte y est. Le reste permettrait de couvrir les erreurs et les omissions. Il est dit aussi que ces 8 dernières répétitions sont offertes à Dieu ou au Maître (Guru).

Un peu de mathématique

En Inde, les Anciens étaient très mathématiciens. Ainsi, 108 pourrait être le fruit d’ opérations mathématiques :

9 fois 12 = 108
ou encore
1 (1 puissance 1) = 1
2 x 2 (2 puissance 2) = 4
3 x 3 x 3 (3 puissance 3) = 27
1 x 4 x 27 = 108

Cette opération pouvait avoir une signification numérologique particulière.

108 est un nombre Harshad, c’est-à-dire un nombre entier divisible par la somme de ses chiffres. Harshad veut dire « grande joie » en Sanskrit.

Pourquoi 108 répétitions de mantra ?

Dans les Upanishads il est dit qu’une personne respire 21′600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux parties, le jour et la nuit. Ainsi, pendant le jour, on respire 10′800 fois et la nuit 10′800 fois aussi.

La répétition de Mantra, idéalement, devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration, Mais il n’est pratiquement pas possible de chanter le nom de Dieu durant chaque respiration. C’est pourquoi il faudrait le chanter au moins 108 fois.

Il est dit que chaque fois que l’on chante un mantra, ses fruits sont multipliés par 100. Ainsi, répéter le mantra 108 fois est en réalité égal à 10′800 fois…

1, 0 et 8

Dans la symbolique des chiffres :

1 représente Dieu ou l’Unité,
0 représente le vide ou l’accomplissement de la pratique spirituelle,
Et 8 représente l’infini ou l’éternité.

Si un mala sert à compter les mantras … l’essentiel demeure dans la sincérité de celui qui prie, sa dévotion, son implication émotionnelle et sa qualité d’attention, cela va de soi …

Bon week-end à tous

Sources
http://www.swamij.com/108.htm
http://www.sikhism.us/sikh-sikhi-sikhism/1771-108-mala-beads.html
http://www.hknet.org.nz/108meaning.html

PS : Je suis actuellement en stage de yoga et donc quasi absente du blog jusqu’à mardi.  Namaste