Prana et les 5 Vayu en Yoga

Prana, l’énergie universelle se décline dans le corps en 5 sous-Prana, les Vayu

Prana, l’énergie universelle indifférenciée, est un terme générique. Lorsque Prana pénètre dans le corps physique et dans le système nerveux, il se divise en cinq différentes formes de souffles. On lui connaît donc cinq modalités (ou déclinaisons) que l’on nomme les 5 Vayu de Prana.

Les Vayu sont situés sur le plan du corps énergétique, Pranamaya Kosha. Ils circulent à travers les Nadi (méridiens indiens). Les 5 Vayu sont Prana, Apana, Udana, Samana et Vyana.

Dans Prânamaya Kosha, chaque Vayu:

  • Possède un siège, une localisation spécifique
  • Inscrit un mouvement naturel de son énergie
  • Commande des actions spécifiques; car chaque Vâyu gouverne des fonctions vitales.

Ces informations sont intéressantes dans la pratique du yoga. Elles aident à mieux comprendre les actions des différents exercices. Asana (postures), Pranayama (respirations), Mudra (sceaux), Bandha (ligatures), …

NB: Il existe aussi 5 « sous-vayus » ou « vayus inférieurs ». Ceux-ci seront expliqués ultérieurement.

Localisation des Vâyu

Chaque Vâyu a donc un siège dans les corps physique et subtil, dans une région où il est dominant:

localisation de prana vayu

Prana Vayu correspond à la zone de la  poitrine, mais aussi à la tête: cela varie selon les sources*.

* Swami Niranjananda Saraswati et Swami Satyananda placent la tête en Udana Vayu seulement.
Mais, David Frawley et le Dr Vasant Lad, sur l’enseignement desquels je me base, mettent clairement la tête en zone siège de Prana Vayu, d’où il diffuse vers la poitrine.

localisation de udana vayu

Udana Vayu correspond à la tête, au cou, à la zone claviculaire, et parfois aussi aux bras.

Voir ci-dessous l’importance du  mouvement des bras vers le haut pour stimuler Udana.

localisation de samana vayu

Samana Vayu correspond au tronc et à la zone digestive haute.

localisation de apana vayu

Apana Vayu correspond au côlon, au bas-ventre et, selon David Frawley et le Dr Vasant Lad, aussi aux zones basses du corps.

localisation de vyana vayu

Vyana Vayu a son siège partout dans les corps physique et énergétique.

Mouvements, Chakras et fonctions principales des Vâyu

Les Vâyu vivifient à la fois les corps physique et subtil:

  • Prâna (attention à la confusion : Prâna désigne aussi un Vâyu, différent du Prâna universel et générique !) est le « souffle qui va vers l’intérieur ». David Frawley lie Prâna Vâyu à Ajna Chakra (centre énergétique du front) , alors que Swami Satyananda le lie à Anahata Chakra (centre énergétique du coeur). Il régit la « réception » d’énergie, que ce soit la nourriture physique solide et liquide, l’air de la respiration (inspiration) et les impressions sensorielles.
  • Udâna est le « souffle qui monte ». Il opère par le Chakra de la gorge et exerce son influence sur le diaphragme et la respiration. Il représente les transformations de l’énergie et ses mouvements qualitatifs vers le haut: croissance physique, station debout, parole, expression, enthousiasme, énergie positive, volonté et évolution de la conscience.
  • Samana, « le souffle qui équilibre », se situe dans le Chakra du nombril et régit les mécanismes de la digestion. Son mouvement va de la périphérie vers le centre. Il est responsable de l’assimilation à tous les niveaux: digestion des aliments, absorption de l’oxygène, assimilation intellectuelle, émotionnelle, sensorielle, …
  • Apana, « le souffle qui se dissipe», possède un mouvement descendant et vers l’extérieur; il circule dans le Chakra inférieur; il régit les fonctions d’expulsion/élimination (accouchement, éjaculation, menstrues, selles, urine, gaz carbonique à l’expiration, gaz du colon)  et de reproduction. Sur le plan psychique, il régit l’élimination des expériences négatives.
  • Vyana, « le souffle qui se répand ou sort », émane du second Chakra; il imprègne et nourrit tout le corps. Il se déplace du centre jusqu’à la périphérie. Il gouverne la circulation à tous les niveaux: aliments, eau, oxygène, circulation des émotions et des pensées, … Vyana transmet la force et le mouvement. En cela, il assiste les autres Vayus dans leurs fonctions.

Pratique du Yoga et stimulation des Vâyu

Chaque pratique en yoga, chaque Asana, stimule Prana et plus particulièrement un Vayu ou l’autre:

pranayama pour stimuler Prana vayu

Le Pranayama, le Yoga Nidra et la méditation notamment, contribuent à accroître le niveau « quantitatif » de Prana Vayu. Prana Vayu est le Vayu qui va de l’extérieur vers l’intérieur. Les postures qui induisent un mouvement avant, vers l’intérieur stimulent Prana Vayu.

Exemples: Nadi Shodhana (la respiration alternée) et Pascimottanasana (la posture de l’Étirement vers l’ouest ou Pince) permettent d' »absorber » l’énergie vitale vers l’intérieur.

Yoga Asana pour stimuler Udana Vayu

Le chant, le chant de Mantra (tels que « Om »), les postures debout et les postures avec les bras en haut, les postures inversées, stimulent Udana Vayu.

Exemples: Virabhadrasana I (posture du Héro) et Vrjksanana (posture de l’Arbre), Shirshasana (posture sur la tête).

Yoga Asana pour stimuler Samana Vayu

Les postures assises, les postures équilibrantes, les postures qui concentrent l’énergie, stimulent Samana Vayu.

Exemples: Baddha Padmasana (la posture du lotus lié) et Kurmasana (posture complète de la Tortue).

Yoga Asana pour stimuler Vyana Vayu

Les postures d’extension des bras et des jambes, les étirements, les activités qui « dénouent », les activités qui accroissent la circulation accroissent Vyana Vayu.

Exemples: extension allongé des bras et des jambes écartés; répéter 5 cycles ou plus de Surya Namaskar (la Salutation au Soleil).

Yoga Asana pour stimuler Apana Vayu

Les postures qui stabilisent et qui fortifient la base, les postures assises jambes croisées, les postures allongées, accroissent Apana Vayu.

Exemples: Apanasana (la posture d’Apana), Padmasana (le Lotus).

Mandala de la Sagesse

Sources: Livres de David Frawley, Vasant Lad, notes de stage avec Serge Aubry, notes de Yoga 7.