Voici le troisième dossier dédié aux Cakra ou centres d’énergie. Maṇipūra, la « Cité des joyaux », est le troisième Cakra. C’est un lotus de dix pétales, situé à la hauteur du nombril. Il est associé à Agni, l’élément Feu. Suivant les ouvrages, on parle du plexus solaire ou du nombril. Qu’en est-il ? Sans ambiguïté, dans la tradition yogique classique, Maṇipūra se situe à l’avant de la colonne vertébrale, à la hauteur du nombril :
« Au-dessus [du Svadhisthana], à la racine du nombril, irradiant de ses dix pétales, est le lotus à l’éclat plombé d’un nuage lourd de pluie. Dans son ventre sont déposées les lettres Da à Pha, de la couleur du nymphea bleu, avec leurs lunes. »
Sat Cakra Nirupana

Ceci dit, plus loin dans cet article, on verra que, le plexus solaire existe bel et bien dans certains textes… séparément du Maṇipūra !
Abonnement Yogamrita Yoga chez Soi - Cours Zoom Manipura Chakra

Pour information, cet article a été complété par un rendez-vous en ligne sous forme d’un cours de yoga sur Zoom :

Maṇipūra, Cakra de la cité des joyaux (nombril)

samedi 18 juin de 7h30 à 9h

Ce cours a été donné dans le cadre d’un abonnement mensuel à des pratiques de « yoga intégral et ayurveda » avec Michèle Lefèvre. Son replay reste accessible, sans limite dans le temps, à tous les Abonnés.

A propos de Nabhi, le nombril

Nabhi Garbha foetus nombril

Pendant la vie intra-utérine, le cordon ombilical nourrit le fœtus. Le nombril, Nabhi, en est la mémoire. Il est la marque du lien avec la mère, avec l’ascendance, ainsi que la cicatrice de la séparation.

En sanskrit, Nabhi désigne aussi le moyeu de la roue, le centre. Il symbolise l’autonomie et l’ego. Dans les traditions anciennes, le cercle symbolise l’infini, le « tout ». Le centre du cercle, ou « Nabhi », est le point origine à partir duquel tout se crée. Le nombril, lui, est la trace originelle de la formation de l’embryon/fœtus dans le nid de l’utérus maternel.

Ce que la tradition dit de Manipura Cakra

Manipura Chakra Vanhi (Agni)

Dans la tradition indienne, si la Vie naît de l’Eau, elle se construit grâce au pouvoir transformateur de l’élément Feu. Agni (ou Vahni), le dieu védique du Feu, réside symboliquement en Manipura. C’est lui qui permet au corps et au mental à transformer la matière et l’énergie, pour qu’elles deviennent utilisables par l’organisme. Messager entre le monde physique et les mondes supérieurs, Agni existe sur trois plans : la terre, en tant que feu ; l’atmosphère, en tant que lumière ; et le ciel, en tant que soleil. Agni a deux têtes, sept bras et trois jambes. L’une de ses têtes représente ses qualités destructives, l’autre ses qualités bénéfiques. On dit aussi qu’une tête représente l’immortalité et l’autre, le mystère de la vie. Des flammes sortent de ses bouches et sept rayons de lumière émanent de son corps. Il tient :

  • un lotus, symbole de pureté
  • les Veda, symbole de connaissance
  • une hache, pour éradiquer les tendances négatives
  • parfois une massue de métal qui montre le contrôle la Terre… ou une cuillère pour effectuer les rituels et un Mala (chapelet), qui signifient qu’il préside parmi les prêtres.

Il possède l’éternelle jeunesse, car il renaît chaque jour de la friction entre deux bâtons et est donc immortel.

La puissance d’Agni peut se révéler destructrice (incendie) ou chaleureuse (feu de joie). Bien que le Feu possède des qualités sattviques, de par sa lumière, il est essentiellement rajasique. Selon l’Ayurveda, Agni est à la base de toute digestion, d’ordre physique (nourriture), psychologique (émotions, expériences), intellectuelle (savoir) ou même spirituelle.

Manipura Bélier Ram

Psychologie du Manipura Cakra

Le bélier est la monture d’Agni et le porteur du son (Bīja) « Ram ». Le bélier symbolise la personnalité du troisième Cakra. Il incarne son tempérament, fort, impulsif, passionné et colérique, capable de foncer tête baissée. Par nature, cette personne est dominée par l’intellect et le feu, son côté solaire. Elle aura tendance à briller au sein d’un groupe et, à la manière d’un bélier, elle ira droit vers son objectif, sans  analyser les conséquences probables de ses actions. Cette personne est fière, voire un soupçon vaniteuse.

Le troisième Cakra est celui de la force de travail, du développement et de l’expansion de la personnalité. Il y a, d’une part, la volonté de se construire soi-même et, d’autre part, la volonté d’agir sur le monde, en utilisant la force mentale pour le modeler, selon ses souhaits. Ici, le potentiel créatif du deuxième Cakra se concrétise et, les réalisation, concrètes, sur le plan mental/émotionnel, accroissent le sentiment de pouvoir sur la nature et sur son propre destin. Des textes expliquent que le Viṣṇu Granthi, ou nœud émotionnel résultant de l’identification à l’ego, se noue déjà ici, en Maṇipūra. C’est une idée que je trouve intéressante, même si l’on sait que Viṣṇu Granthi se situe en Anāhata Cakra (au niveau du cœur). L’énergie est ici essentiellement émotionnelle et mentale. Elle est constructive plutôt que créatrice.

Les émotions « Feu » sont: joie, émerveillement, colère. Le désir fondamental du Maṇipūra est celui de la reconnaissance, qui peut aussi se manifester sous forme de désir du pouvoir ou de la réussite.

Manipura Mandala Yantra

Symbolique du point et du cercle

Dans les textes yogiques, le centre, c’est aussi ce qui réside, caché au plus profond de chaque être : le Soi, la nature profondément spirituelle de l’être.
C’est pourquoi les supports de méditation que sont les Yantra et les Mandala amènent le pratiquant à faire un voyage contemplatif, de l’extérieur, vers l’intérieur.  Au bout de ce voyage, le véritable centre apparaît. Lorsque la nature véritable du Soi est pleinement expérimentée, l’ego se dissout.  Une fois l’illusion évaporée, l’unité est expérimentée. Le centre n’est plus l’ego duel : le centre est le Soi, la source, la conscience cosmique.
 
Manipura Chakra Braddha Rudra Lakini

Autres symboles de Maṇipūra

Manipura est relié au sens de la vue, au discernement et à l’intelligence, ainsi qu’à la faculté de locomotion, qui permet de se déplacer vers la chose vue. Manipura déploie force de volonté et rayonnement vers le monde extérieur.

Sur le plan physique, Maṇipūra régit le métabolisme, le système digestif. Il est associé à Samana, un des 5 Vayu, ou spécialisations de l’énergie. Samana Vayu est une force centripète (qui va vers le centre) et qui participe à l’assimilation.

Son Yantra, un triangle rouge pointé en bas, symbolise le Feu et la Shakti, l’énergie primordiale.

Braddha Rudra, le vieux Shiva, qui incarne le pouvoir de destruction, réside en Manipura. Toute chose retourne à lui. L’air courroucé et la peau recouverte de cendres, il est assis sur une peau de tigre, ce qui signifie qu’il a maîtrisé le mental et les désirs. Rudra cause la disparition de la souffrance, et accorde la connaissance.

Sa Shakti, ou yogini, Lakini, est l’énergie générée par Braddha Rudra lui-même. Les trois têtes de Lakini montrent que sa vision réunit les trois plans : physique, astral et céleste. Elle a quatre bras et tient, en ses mains :

  • un Vajra (éclair)
  • une flèche, qui a été tirée par l’arc de Kama, dieu du désir amoureux, depuis le deuxième Cakra
  • le Feu
  • l’Abhaya Mudra : elle fait le geste de protection de la « non-peur ».
Bija pétales Manipura

Les Mantra de Maṇipūra Cakra

Bīja principal « Ram » :

Le son « Raṃ » est le Bija Mantra de l’élément Feu qui apporte les qualités qui lui sont inhérentes : chaleur, transformation, digestion, assimilation, clarté, vision. C’est un son cérébral, qui réfléchit lumière, couleur et chaleur avec intensité. Il y a friction, combustion, transformation. Il procure passion, énergie et plaisir. Répété correctement, le son Raṃ faciliterait la digestion, l’assimilation et l’absorption. Enfin, il serait également source de longévité.

Bīja des dix pétales de Maṇipūra Cakra :

Sur les dix pétales se retrouvent les penchants négatifs à travailler sur le plan de ce Cakra :

  • ḍam lajjā [timidité, honte]
  • ḍham pishunatā [sadisme, traîtrise]
  • ṇam īrśā [jalousie]
  • tam suśupti [somnolence, apathie]
  • tham viśāda [mélancolie]
  • dam kaśāya [impulsivité, mauvaise humeur] 
  • dham trśńā [appât du gain]
  • nam moha [infatuation]
  • pam ghrńā [haine, révulsion]
  • pham bhaya [peur]

Mantra long de Maṇipūra Cakra :

  • Oṃ Maṇipūrāmbuja Nilayāyai Namaḥ
    Salutations à la Śakti qui demeure dans Maṇipūra Cakra
Soleil - plexus solaire

Ce qu’il est dit du plexus solaire

Sur le plan de la cartographie énergétique des yogis, le plexus solaire existe bel et bien dans certains textes !

 
Il porte le nom de « Surya Adhara » ou « Surya Chakra ». Adhara signifie « support ». Le plexus solaire est donc le soutien ou le support du soleil.
« Au-dessus du lotus Manipura, se trouve la demeure et la région de Surya, le Soleil. La région solaire s’abreuve du nectar qui goutte de la région lunaire. »
Maha Nirvana Tantra, Introduction, A. Avalon
Les fonctions et l’influence de Suryadhara sont proches de celles de Manipura. Situé entre Manipura et Anahata, il est plus spécifiquement lié à la vie émotive. Il comporte donc certaines caractéristiques de Manipura et d’autres d’Anahata Cakra.
En résumé, Manipura incarne le rayonnement, la volonté d’action sur le monde, et Suryadhara incarne l’onde de réaction émotionnelle qui découle de cette action.

Maṇipūra Cakra et pratique du yoga

Tathaka Mudra et Manipura Cakra

Quelques suggestions pour la pratique du yoga

Une attention particulière sera portée sur la région abdominale :

  • Les pratiques fondamentales sont notamment : Tathaka (Tadagi) Mudra (sceau du puits), Maha Mudra (grand sceau), Uddiyana Bandha (ligature de l’envol), Agni Sara (brassage du feu), Bhastrika (soufflet), Surya Bhedana (percée du soleil).
  • Rechercher aussi les postures qui libèrent les tensions abdominales et assouplissent le diaphragme (extensions, torsions, étirements latéraux) : Dhanurasana (arc), Ardha Matsyendrasana (demi-torsion vertébrale), Utthita Trikonasana (triangle).
  • Postures qui concentrent l’énergie vers le nombril : Mayurasana (paon), Yoga Mudra (sceau du yoga), …
  • Postures qui renforcent la sangle abdominale : Navasana (bateau), Ardha Navasana (demi-bateau), …
  • Flexions avant : Pascimottanasana (étirement intense de l’ouest), Janu Sirsasana (tête au genou), …
  • Postures de renforcement qui génèrent de la chaleur (Prana Agni) et, tout particulièrement celles qui chauffent la zone abdominale.
  • Tenir les postures sur la durée renforce la volonté, la confiance et l’estime de soi.
  • Pranayama Sadhana progressive et intensive : Kapala Bhati, Surya Bhedana, Bhastrika, Anuloma Viloma en prolongeant les rétentions poumons pleins.
    Rétentions poumons pleins avec les Tri Bandha… tout en respectant là où l’on en est. En effet, ces pratiques peuvent devenir intenses et, dans l’intensité, ne conviennent pas à tout le monde.
    Les rétentions poumons pleins (Anthara Kumbhaka) seront placées sur la Maha Mudra (grand sceau) et augmentées progressivement.
  • Méditation sur l’espace du Maṇipūra.
  • La visualisation du soleil, du feu ou de la lumière, la répétition du son « Ram » et des pétales, viennent compléter l’ensemble.

L’état d’esprit (Bhavana) de la pratique :

  • Présence, concentration
  • Se relier à la force, à la puissance du Feu
  • Tout en cultivant le calme et la stabilité.
Hasta Mudra Manipura Chakra Ganesha Mudra et Vajra Mudra

Quelques Hasta Mudra pour renforcer Maṇipūra Cakra :

  • A gauche : Gaṇeśa Mudrā est une Mudrā qui, à la fois, ancre en renforçant l’élément Terre, et stimule le Feu, ainsi que Maṇipūra Cakra.
    Auriculaires et annulaires sont croisées vers l’intérieur. Les majeurs sont étirés et se touchent sur la pulpe des dernières phalanges. Les index pliés viennent crocheter les majeurs par derrière (ils peuvent même se toucher sur leurs extrémité, ce qui n’est pas le cas sur la photo, prise un peu rapidement). Si c’est trop difficile, il suffit de placer le bout des index sur le dessus des articulations du haut des majeurs. Placer la Mudra à la hauteur du nombril, les avant-bras prenant appui légèrement sur le ventre.
  • A droite : Vajra Mudra (Diamant ou foudre) stimule le Feu et Maṇipūra Cakra.
    Toucher avec le bout de l’index le bout du pouce de chaque main. Mettre en contact les index et pouces des deux mains. Joindre les deux majeurs, étirés vers l’avant. Replier vers l’intérieur les petits doigts et les majeurs. Placer la Mudra à la hauteur du nombril, l’intérieur des poignets prenant appui légèrement sur le ventre.
Suggestions Pratiques BLOG Yogamrita Manipura

Quelques orientations pour la pratique :

  1. Uddiyana Bandha (ligature de l’envol)
  2. Maha Mudra (grand sceau)
  3. Paschimottanasana (étirement intense de l’Ouest (l’arrière du corps))
  4. Simhasana (lion)
  5. Hamsasana (cygne, posture pieds au sol) – Mayurasana (paon, posture pieds décollés)
  6. Ardha Matsyendrasana (demi-torsion vertébrale du sage Matsyendra)
  7. Bhastrika Pranayama (soufflet de la forge)
  8. Anthara Kumbhaka avec Tri Bandha (rétention poumons pleins avec les trois ligatures)

Toujours terminer par un moment de relaxation puis de méditation.

« Une once de pratique vaut mieux qu’une tonne de théorie ».
Swami Sivananda

Bonne pratique !

Namaste,
Michèle Lefèvre, (membre FIDHY)

 

Bibliographie non exhaustive :

  • Harish Johari, Chakras, centres d’énergie de transformation, Editions Médicis, 2003
  • Mantra Yoga and Prial Sound, Dr David Frawley, Lotus Press 2010
  • The Ćakra System, www.ayurvedaposters.com
Manipura Nabhi halo jaune

Cours mensuels Yoga & Ayurveda – Yoga Intégral

Voici les dates et les thématiques des prochains cours mensuels :
  • samedi 23 juillet – 7h30-9h00 – thématique: « Anāhata, Cakra du son non frappé (cœur psychique) »
  • ❌ Pas de cours en août
  • dimanche 25 septembre – 7h30-9h00- thématique: « Viśuddha, Cakra de la purification (plexus laryngé) »
  • samedi 29 octobre – 7h30-9h00 – thématique: « Ājñā, Cakra du commandement par la connaissance (point entre les sourcils) »
  • samedi 26 novembre – 7h30-9h00 – thématique: « Sahasrāra, Cakra des mille pétales (fontanelle) »

Cours déjà passés, disponibles en replays sur la plateforme Yogamrita Yoga chez Soi :

Plus d’info ici:
 

ou s’inscrire directement:

 
 
 
2021 10 17 Email 5 Vayu Zoom
Michèle Lefèvre

Michèle Lefèvre

Professeur de Yoga, formatrice « Yoga & Ayurveda » , conseillère en Ayurveda

«Le yoga est ma passion, et sa pratique quotidienne, ma source d’inspiration. Mon intérêt pour la santé holistique, en découle. Une recherche spirituelle de longue date accompagne ma démarche. J’ai commencé la pratique du yoga à 16 ans, puis de façon quotidienne à l’âge de 25 ans. Je transmets le yoga depuis 1991. J'approfondis et je transmets l’ayurveda appliqué au yoga depuis 2005.»

Formée initialement en Inde, à l'ashram Sivananda, Michèle enseigne le yoga depuis 1991. Après presque 5 années vécues dans les centres de yoga Sivananda (en Europe), en tant que staff à plein temps, elle poursuit différemment son chemin en Yoga. Elle fait une formation sur 4 ans auprès de Yoga 7 (Genève), puis se forme en Ayurveda (American Institute of Vedic Studies, Jiva Institute, Shivani Clinic) et au Natha Yoga, avec Christian Tikhomiroff. Elle crée le blog Yogamrita en 2007, puis quitte la région genevoise pour la Bretagne, où elle commence ses activités en yoga courant 2008. Yogamrita est pleinement devenu une école de formation en yoga en 2014.

En 2018, Isabelle Hernandez s'est jointe à elle. Ce fût une belle rencontre qui nous a donné envie de poursuivre. Aujourd'hui, nous sommes toutes deux formatrices et associées au sein de Yogamrita.

 

Sites internet:

Aller plus loin en présentiel:

Post-Formation Yoga & Ayurveda BLOG - Bas de page ARTICLE 353 x 240 px

Post-formation en yoga (500h) "Yoga & Ayurveda"

L'École de Yoga Yogamrita propose depuis 2017 des post-formations approfondies "Yoga & Ayurveda" sur 2 ans pour professeurs de yoga:

Début de la sixième promotion: 9 janvier 2023
(la 5ème est au complet pour juillet 2022)

  • La formation "Yoga & Ayurveda" est avant tout un enrichissement personnel en yoga et en ayurveda.
  • Elle vous permet de mettre en place une Sadhana yogique et une Dinacharya ayurvédique adaptée à vos besoins.
  • La post-formation vous donne de très nombreux outils pour accompagner vos élèves en cours collectifs et en cours individuels.
  • Vous apprenez à faire des bilans ayurvédiques en toute confiance et à prodiguer des conseils à vos élèves.

Programme de la post-formation | Prochaines dates

 

Aller plus loin (yoga en ligne):

Yogamrita Yoga chez Soi - PACKS ou direct

Retrouvez la pédagogie et les enseignements sur "Yogamrita Yoga chez Soi" avec de nombreuses propositions vidéos.


DIRECT ou REPLAY :

  • Abonnement aux cours mensuels en direct

EN LIGNE et DIFFERE :

  • NOUVEAU : PACK Mantras et Kirtans (3 modules),
  • PACK Yoga Intégral (7 modules),
  • PACK 5 Vayu (5 modules),
  • Modules à l'unité: Hatha Yoga, Pranayama, Hasta Mudra (gestes des mains), Yoga Nidra, Méditation, Mantra et Bija (chant), Satsang, …

Nombreuses vidéos de yoga pour essayer gratuitement.

 

Découvrir "Yogamrita Yoga chez Soi"

Yogamrita sur les réseaux sociaux

Franchement parlé, j’y suis d’abord allée à reculons (c'est Michèle qui s'occupe des pages Yogamrita sur les réseaux)… puis je me suis rendu compte qu’ils sont finalement un complément vivant à la Newsletter et au Blog.
Alors que Yogamrita est sur Facebook depuis des années, Yogamrita est désormais aussi sur Instagram… et c’est tout frais ! ….
Sans oublier la chaîne YouTube. Alors, n’hésitez pas à nous rendre visite et à nous suivre ;-)