Namaste,

Comme l’été n’a pas encore tiré sa révérence… voici la pratique de yoga d’été qui a été publiée dans le Journal du Yoga du mois d’août.

Selon l’Ayurveda, en Eté, saison Pitta, avec le soleil, le niveau d’énergie est bon, et c’est cela même qui peut conduire à vouloir en faire trop… Heureusement, l’Eté, c’est aussi le temps des vacances… et il serait dommage de s’en priver. En saison Pitta, il est bon de rompre un temps avec les challenges professionnels et le rythme soutenu du quotidien. C’est le moment, plus que jamais, de prendre le temps pour vivre, si possible proche de la Nature et à son rythme… D’ailleurs, la chaleur nous y invite naturellement. Il est bon de changer la routine et de célébrer ces moments de liberté : le corps, qui n’est plus engoncé dans plusieurs couches de vêtements, peut ressentir l’air et le soleil… Les journées, encore longues, invitent à prolonger les moments à l’extérieur. Le bien-être que procure la parenthèse estivale, que l’on soit en vacances ou non, va contrebalancer la tendance Pitta à la performance !

Pratiquons lentement, ressentons les sensations du corps, connectons-nous à la saveur de l’instant présent. Il est idéal de pratiquer dans la fraîcheur matinale. Transpirer un peu en début de pratique permet d’éliminer les toxines de Pitta, sans dégager trop de chaleur au niveau de la tête. Les étirements latéraux et les torsions favorisent l’élimination des toxines grâce à l’essorage du foie et de la rate. Les flexions avant sont particulièrement indiquées, et celles jambes écartées plus encore. Pratiquer des Asana et Pranayama rafraîchissants. Terminer la séance avec des pratiques rafraîchissantes.

Développer un esprit de non compétition, de non jugement et de bienveillance… Pour Pitta, «moins c’est mieux» (attitude modérée), quitte à pratiquer un peu en-deçà des possibilités physiques. Allonger l’expiration pour lâcher prise, lâcher toute colère, toute frustration, tout stress. Privilégier la patience, la douceur et le contentement… Travailler Agni (Feu digestif) tout en douceur et relâcher les tensions dans la région de l’abdomen. Pour l’ouverture du cœur, Hasta Mudra, Bija et Mantra sont plus subtils qu’un travail d’extension trop intense, qui aurait pour effet d’augmenter Pitta.

Bonne pratique !

Pacifier Pitta – Pratique de yoga à télécharger Fichier pdf avec les accords pour l'harmonium

Michèle Lefèvre, école Yogamrita (membre FIDHY)