Swami Sivananda et un de ses disciples
Swami Sivananda, un homme sage qui cultivait
pensée positive, humour et simplicité

Lorsque j’ai commencé le yoga, il est un livre qui m’a beaucoup appris: c’est « La Puissance de la pensée », de Swami Sivananda.

Je vous partage la vision que ce grand sage avait de la pensée. Voyez comme une chose qui nous paraît secrète, anodine et entièrement « sous contrôle », peut se révéler puissante, tout autant, voire plus que nos actions elles-mêmes… Ces textes sont d’une extrême facilité… mais d’une immense portée.

NB: Les textes de Swami Sivananda sont en retrait et entre guillemets. Mes commentaires sont en texte simple.

La pensée surpasse la vitesse de la lumière

« Tandis que la vitesse de la lumière atteint 186′00 miles par seconde, les pensées, elles, voyagent en un clin d’œil.

La pensée est plus subtile que l’éther, l’agent conducteur de l’électricité. Un chanteur est en train de chanter merveilleusement à Calcutta et au même moment vous pouvez l’entendre à Delhi. Tous les messages sont reçus sans fil.

De la même façon, votre mental est comme une machine sans fil. Un sage rempli de paix, d’équilibre, d’harmonie et de vibrations spirituelles envoie dans le monde des pensées d’harmonie et de paix. Ces pensées voyagent à une vitesse foudroyante, se répandent dans toutes les directions, entrent dans le mental des gens et produisent également en eux des pensées d’harmonie et de paix. Un homme, par contre, dont le mental est rempli de jalousie, de désir de revanche et de haine, émet des pensées discordantes qui entrent dans les esprits de milliers d’êtres et de la même façon excitent en eux des pensées de haine et de discorde. »

Avez-vous remarqué parfois comme, même le dos tourné, vous sentez quand quelqu’un pense à vous ou vous observe?

Parfois, vous pensez très fort à quelqu’un et la personne vous appelle à ce moment-là…, etc.

L’agent conducteur ou le « médium » par lequel les pensées voyagent

« Si nous jetons une pierre dans un étang, cela produira une succession d’ondes concentriques qui vont se déplacer tout autour du point de chute.

La lumière d’une bougie produit également des ondes de vibration éthérées qui se déplacent dans toutes les directions.

De la même manière, quand une pensée, bonne ou mauvaise, traverse le mental d’une personne, elle fait naître des vibrations dans le « Manas » ou la sphère mentale. Ces vibrations se répandent très loin, dans toutes les directions.

Quel est l’agent par lequel  les pensées peuvent voyager d’un mental vers un autre? La meilleure explication est que le Manas, c’est-à-dire la substance mentale, remplit tout l’espace, comme l’éther, et qu’il sert en quelque sorte de véhicule pour la sensibilité, comme l’éther est le véhicule pour la chaleur, la lumière et l’électricité et comme l’air est le véhicule pour le son. »

L’éther de l’espace enregistre les pensées

« Nous pouvons faire mouvoir le monde par la force de la pensée. La pensée a une puissance extraordinaire. Elle peut être transmise d’un être à un autre. Les pensées puissantes des grands sages et des rishis d’antan sont encore enregistrées dans l’Akasha (l’éther).

Des yogi qui ont le don de clairvoyance peuvent percevoir les images de ces pensées. Ils peuvent les lire.

Nous sommes entourés d’un océan de pensées. Nous flottons dans un océan de pensées. Nous absorbons certaines pensées et en repoussons d’autres.

Chacun a son monde de pensées propres. »

Il vous est certainement arrivé, dans un lieu que vous ne connaissez pas de ressentir une énergie particulière. On vous explique ensuite ce qui a été vécu à cet endroit dans le passé, et vous comprenez mieux ce que vous avez ressenti…

Nos antennes sont beaucoup plus sensibles que nous le pensons. Le monde des pensées a été très stimulé ces dernières décennies, avec l’explosion des médias et de l’informatique. La méditation et la pensée positive permettent de contrebalancer cette activité mentale et de se faire du bien à soi-même… et plus …

Vu que nous baignons dans l’Akasha (éther) et les pensées, les yogi conseillent de méditer le matin, à Brahma Muhurta, l’heure de Brahma: c’est le petit matin, lorsque les gens dorment encore. Là, le mental de tous est paisible. Il règne une atmosphère pure, sattvique, propice à la méditation.