Ci-dessous la republication d’un article du 12 février 2009 qui n’existait plus sur le blog. Bon lecture!

mandala orange

Définition de la tension artérielle

La tension artérielle est le reflet de la pression du sang dans les artères. Cette mesure s’exprime en deux chiffres: 12/8 par exemple.

  • Le premier chiffre, le plus élevé, correspond à la pression du sang lorsque le cœur se contracte et se vide : c’est la pression systolique.
    Coeur systoleSystole
  • Le second chiffre, le plus bas, correspond à la pression du sang lorsque le cœur se relâche et se remplit : c’est la pression diastolique:
    coeur diasystoleDiastole

 

Définition de l’hypertension

L’hypertension artérielle correspond à une pression trop élevée du sang dans les artères.

Les chercheurs n’ont pas encore découvert tous les mécanismes responsables de l’hypertension artérielle. Il faut savoir que les activités physiques et mentales affectent la pression sanguine, de même que la diète alimentaire, la position du corps, l’environnement où l’on se trouve, s’il fait chaud ou froid, le matin ou le soir. Avec l’âge, l’élasticité des artères diminue également.

  • Dans la plupart des cas, la cause de cette condition de santé est inconnue. C’est ce qu’on appelle l’hypertension artérielle essentielle.
  • Dans certains cas, l’hypertension peut être attribuable à un trouble de santé sous-jacent, comme une anomalie de la fonction rénale, un déséquilibre hormonal, la grossesse, et même certains médicaments, peuvent causer une hypertension. C’est ce qu’on appelle l’hypertension secondaire. Lorsqu’il est possible de corriger la cause sous-jacente, la tension artérielle s’améliore habituellement ou peut même revenir à la normale.

Risques liés à l’hypertension

  • Risques pour le cœur: L’hypertension contraint la pompe cardiaque à une surcharge de travail, la fatigue prématurément et provoque sa défaillance, ainsi que le durcissement des artères. Elle favorise le dépôt de graisses sur et dans la paroi des artères (athérosclérose).
  • Risques pour les reins: L’obstruction des artères rénales par athérosclérose provoque la destruction progressive des reins et -à terme- l’insuffisance rénale.
  • Risques pour le cerveau et les yeux: L’obstruction des artères à destinée cérébrale provoque la destruction progressive des cellules nerveuses du cerveau.

Symptômes

Il n’y a souvent aucun symptôme. Seuls des examens systématiques permettent de dépister des chiffres tensionnels trop élevés avant qu’apparaissent certains signes de gravité :

– essoufflement anormal surtout après l’effort,
– douleurs dans la poitrine à l’effort,
– maux de tête matinaux, vertiges,
– bourdonnements d’oreilles,
– « mouches volantes »,
– besoin fréquent d’uriner la nuit.

Pour qu’un diagnostic d’hypertension puisse être posé, il faut que des chiffres élevés apparaissent au cours de plusieurs consultations. En effet, ils varient selon la position, la fatigue, l’effort physique, si l’on est calme, détendu, sous l’effet d’un chagrin, d’une colère, de la joie, d’anxiété …

Risques face à l’hypertension

– L’hérédité
– L’anxiété la nervosité, un mauvais sommeil
– Fumer
– Dans certains cas, la pilule. Tabac + pilule = risques aggravés
– Manger trop riche
– La sédentarité
– L’âge: surveiller la tension plus encore après 50 ans
– Être enceinte.

Comment lutter contre l’hypertension ?

Des habitudes de vie saine contribuent à prévenir l’hypertension. Pour prévenir ce désordre de la santé, il est recommandé d’apporter les changements suivants à son mode de vie :

– Cesser de fumer.
– Manger sain. Éviter le sel et la réglisse. Consommer plus de fruits et de légumes, de graines et de fibres.
– Si nécessaire, perdre du poids.
– Limiter la consommation d’alcool.
– Faire plusieurs fois par semaine de l’exercice physique d’entretien (gymnastique, marche, vélo) de 30 à 45 minutes. Attention : adopter un rythme modéré, doser les efforts.
– Réduire le stress: Le stress élève la tension artérielle et à la longue, il endommage à la longue les artères.

Yoga thérapeutique

Sauf en cas d’hypertension majeure, qui nécessite surveillance médicale et repos forcé, le Yoga peut s’inscrire dans l’hygiène de vie d’une personne hypertendue. Il contribue à la prise de conscience de l’excès de stress, au relâchement et à la détente.

  • Les exercices respiratoires, associés aux mouvements physiques, renforcent le muscle cardiaque, assurant ainsi une élasticité vasculaire, une irrigation sanguine appropriée et une stimulation nerveuse meilleure.
  • La relaxation est très favorable, elle aussi.

Pour être efficace, le Yoga nécessite une pratique adaptée, régulière, quotidienne, à heure fixe.

Études sur le yoga thérapeutique

Voici un extrait d’un article du Dr Bernard Auriol sur le sujet:

Les postures se font sans dette d’oxygène, c’est-à-dire que la respiration suffit à prendre l’air nécessaire à la posture, même pénible. Il n’y a pas d’essoufflement. Pendant les postures, le cœur s’accélère mais après quelques mois d’exercice le pouls est beaucoup plus stable et généralement plus lent qu’avant d’entreprendre le Yoga. […]

On a montré que la pratique du Hatha-yoga entraîne une importante diminution du rythme respiratoire avec augmentation de l’amplitude et une diminution du rythme cardiaque qui se stabilise. La sécrétion d’adrénaline (fidèle témoin de la quantité de stress) est nettement diminuée déjà après trois semaines de Hatha-yoga. On observe également une modification des sécrétions corticosurrénales.

L’hypertension artérielle essentielle est amendée dans une proportion de 20 % pour la minima et la maxima (en dehors de toute autre indication).

Cet autre article propose une pratique du yoga en cas d’hypertension. D’ores et déjà, sachez qu’il faut éviter les postures inversées (posture sur la tête, sur les épaules, …) et les extensions sur le ventre (Cobra, Sauterelle, Arc, …) en cas de poussée de tension.

mandala orange

Prochain stage « Yoga & Ayurveda » à propos des pathologies respiratoires et circulatoires courantes

Avril 2018 - stage de post-fprùation Yoga adapté avec l'approche ayurvédique - Systèmes respiratoire et circulatoire

Yoga adapté aux pathologies courantes des systèmes respiratoire et circulatoire, selon l’Ayurveda
du dimanche 22 (18h) au vendredi 27 avril (12h) 2018
à la Maison d’Accueil Ile Blanche (Locquirec, Finistère)
avec Isabelle Hernandez et Michèle Lefèvre

Et pour tous savoir, rendez-vous sur la page du stage>>

mandala orange

Sources pour l’article:
http://www.prevention.ch/hypertension.htm: Larges extraits du texte de la Fédération Française de Cardiologie
http://auriol.free.fr/yogathera/relaxation/yoga.htm
Images de Wikimedia:
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/34/Heart_systole.svg/256px-Heart_systole.svg.png
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0f/Heart_diasystole.svg/256px-Heart_diasystole.svg.png