Je reprends enfin la suite des articles sur les Chakras. Celui-ci est un peu plus dense. Il fait office de vue d’ensemble sur une lecture des Chakras qui dépasse notre expérience habituelle et duelle.

Avant de commencer, voici les liens vers 3 autres articles qui introduisent le sujet:

1. Ce petit article à propos du corps subtil et de ses Nâdis (canaux d’énergie subtils, équivalents des méridiens chinois) en dit un peu plus et cette image les représente:

Corps subtil - Pranamaya Kosha - Nadis et Chakras

2. Un précédent article, « les 7 chakras, un thème à approfondir », ajoutait quelques informations sur le corps d’énergie et les Chakras, dont celles résumées dans la diapo ci-dessous:

A propos des Chakras

3. Les traités tantriques expliquent que le corps humain est un microcosme dans lequel l’Univers tout entier est représenté, avec ses dimensions physique, énergétique et subtile ou transcendantale. Dans ce microcosme du corps, on retrouve Shakti, la pure énergie créatrice et dynamique, à l’origine de la Création, et Shiva, la pure conscience, l’ « êtreté », qui préexiste aussi à la création. Ce troisième article explique que Shakti se situe dans le corps au niveau du Chakra Racine et que Shiva, lui, réside au niveau de Sahasrara Chakra, tout en haut. Entre ces deux Chakras, cinq autres Chakras semblent compléter une échelle menant de Shakti à Shiva…

 

Shakti, Shiva et l’Univers des Chakras

 

Shakti, Shiva, Chakras et les 5 éléments

 

Shakti
Dans le corps humain, Shakti réside en Kanda (au niveau du plancher pelvien). La tradition tantrique l’y représente telle un serpent femelle, lové et endormi. Lorsqu’elle est ainsi endormie, l’être est engourdi et vit comme dans un rêve, sans la conscience véritable des choses. Elle est l’énergie créatrice, qui soutient l’Homme et le conduit de l’ignorance (considéré comme l’état habituel de conscience duelle) vers la réalisation (l’état supra-conscient non duel).

Muladhara Chakra – « Chakra racine » est en lien avec l’élément Terre
Le Chakra de la Terre est en lien avec la matière. En lui réside aussi le désir premier, celui de rester en vie… et la peur première, celle de mourir. C’est, entre autres, le lieu du besoin de sécurité et de de l’attachement aux possessions. Muladhara Chakra est le lieu qui donne accès à l’éveil de l’énergie de la Terre.  L’expérience de la vie nous apprend à apprécier les choses et les êtres sans forcément développer le désir de les saisir et de les posséder.

Svadhisthana Chakra  –  Chakra de la région sacrée, la « Demeure du Soi », en lien avec l’élément Eau
Le Chakra de l’Eau est en lien avec le désir, le plaisir, le goût de la vie, la créativité. En lui réside l’accès à l’éveil de l’énergie de l’Eau. Le lâcher-prise fait partie des enseignements du second Chakra. Nous apprenons à y accepter et à aimer l’impermanence des choses. Il procure la présence à ce qui est. Apprécier ce qui nous est donné ressemble au mouvement du plaisir, qui nous parvient par les sens de perception.

Manipura Chakra – Chakra de la région du nombril, la « Cité des Joyaux », en lien avec l’élément Feu
Le Chakra du Feu est en lien avec la réalisation et l’affirmation de soi dans le monde. Mais c’est aussi le lieu de l’éveil de l’énergie cosmique de feu (Tejas). Ce feu est capable de brûler les impuretés du corps et l’esprit. C’est le feu de la transformation. David Frawley explique que nos motivations personnelles s’y dissolvent.

Anahata Chakra – Chakra de la région du cœur subtil, le lieu du « Son non frappé », en lien avec l’élément Air
Le Chakra de l’Air est un Chakra de transition, entre les Chakras inférieurs qui régissent les instincts et la matière, et les Chakras des sphères supérieures, mentales et intuitives. Il est en lien avec, d’un côté, la conscience de soi, l’ego, et de l’autre, la conscience de l’altérité et du monde. La respiration est le symbole même de cet échange permanent: nous prenons l’air à l’inspire et nous le donnons à l’expire. Le « mien » et le « sien » sont en alternance permanente. En ce lieu du cœur, l’être ressent émotionnellement ses interaction avec l’autre. C’est là que s’exprime l’amour, sous toutes ses formes. L’exploration du Chakra du cœur dépasse celle des émotions personnelles. Il s’agit de « comprendre l’énergie cosmique d’amour à l’origine de toute fluctuation émotionnelle », explique David Frawley. Cette expérience requiert de « rester en contact avec la force vitale universelle ». Il ajoute que « nous y devenons l’amour même. »

Vishuddhi Chakra  – Chakra de la région de la gorge, le lieu de la « Purification », en lien avec l’élément Éther
Le Chakra de l’Éther est en lien avec la capacité de traduire, d’exprimer les ressentis et les expériences. Il est connu comme le siège de la parole, de l’expression. C’est le centre où l’on parvient à prendre un certain recul par rapport aux choses. Ce recul nous permet de mettre des mots sur un vécu. L’exploration de Vishuddhi nous invite aussi à être silencieux. Notre voix s’y « dissout dans l’éther cosmique, dans lequel l’essence des sons demeure sous forme de connaissance éternelle » (David Frawley).

Ajna Chakra – Chakra de la région du point entre les sourcils (3e oeil), le centre du commandement ou, littéralement, de la « Non-connaissance » (la connaissance duelle est considérée comme « non-connaissance » de l’Unité absolue), en lien avec le Mental
En Ajna Chakra, on se trouve au-delà des cinq éléments qui constituent le monde physique. Ce lieu est plus subtil: c’est celui de Manas, le Mental. La pensée, le « Verbe », est à l’origine de la Manifestation du monde et du microcosme. C’est le siège des processus de prise de conscience. En Ajna Chakra paraît le sens, la signification des sens et des sensations. Il devient alors possible de déduire, d’interpréter. De plus, Ajna Chakra ouvre la porte à l’intuition qui s’oppose à la raison. Il correspond aussi à nos «antennes». L’exploration du troisième œil est le développement de cette « perspicacité pure » qui « ne nécessite ni de corps, ni même de sens ».

Sahasrara Chakra – Chakra de la région du sommet de la tête (au-dessus), le lotus aux « Mille pétales », siège de la Pure Conscience
L’ouverture du Chakra du sommet du crâne signifie l’union avec l’Infini, la nature éternelle de l’Existence pure, dans laquelle disparaît la séparation de l’Être.

Shiva
Shiva est la conscience masculine statique, qui est logée au sommet (au-dessus) de la tête (Brahmarandra). Il représente la conscience pure et absolue.

 

Les Nadis de la Shakti

Parmi toutes les Nadis, selon les traités tantriques, Ida, Pingala et Sushumna sont les plus importantes. Ce sont elles qui traversent les 7 Chakras principaux:

  • Ida, à gauche, est blanche, féminine, froide. Elle représente la lune et est associée avec la rivière Ganga. Partant de Muladhara, elle se termine dans la narine gauche.
  • Pingala, à droite, est rouge, masculine, chaude. Elle représente le soleil et est associée à la rivière Yamuna. Partant de Muladhara, elle se termine dans la narine droite.
  • Sushumna est le canal central et est associé à la rivière mythique Sarasvati.

Les 3 Nadis principales: Ida, Pingala et Sushumna

A l’intérieur de la Sushumna, on dit qu’il réside 3 autres canaux encore plus subtils: Vajra, Chitrini et Brahma Nadi au travers desquelles Kundalini s’élève en parcourant le corps depuis Muladhara chakra jusqu’à Sahasrara chakra.
Ida, Pingala, Sushumna, Vajra, Chitrini et Brahma Nadi forment l’ensemble des six Nadis de la Shakti.

Les 3 Nadis à l'intérieur de Sushumna

  • La Nādi extérieur est Vajra Nādi ou Vajrini. Elle est rajasique, solaire.
  • La Nādi intermédiaire est  Chitra Nādi ou Chitrini. Elle est pâle, lunaire, ambrosiale et Sattvique.
  • Tout au centre se trouve la Brahma Nādi, extrêmement fine, de nature tamasique. C’est par là que Kundalini éveillée monte vers Sahasrara.

Monde causal - Monde phénoménal: du désir à l'incarnation - de l'incarnation au retour vers la source, la pure conscience

L’expérience yogique

L’incarnation, selon la philosophie indienne, aurait pour origine, le désir, le désir primordial… celui d’expérimenter les sens, la matière, le désir d’agir sur le monde. L’expérience yogique, dans l’absolu, est très éloignée de ce qui vivent les êtres humains habituellement.

Le cheminement du yogi, ou plus précisément du véritable sage, est différent. Il a fait le tour des possibilités que nous offre le monde et a compris que les désirs sont insatiables. Ils ne peuvent donner accès au bonheur durable et à la paix véritable. Alors que les désirs nous poussent vers le monde phénoménal, le cheminement du yogi est inverse.

Progressivement, le yogi développe un conscience, de plus en plus profonde, de ce qui est, au-delà des apparences. Il réalise dans son être (corps, psyché, « âme » ou Soi), que son essence est au-delà des sentiments, des émotions et des désirs versatiles. Il en vient à les observer comme des phénomènes extérieurs à sa véritable nature. Son questionnement profond et permanent est « qui suis-je véritablement? »

C’est par l’expérience méditative et par la pratique assidue des yogas qu’il va progressivement réaliser sa nature véritable et intime. Les sentiments, les émotions, les désirs et l’égo, sont intégrés progressivement dans leur cause première. Le yogi expérimente alors l’union avec la conscience cosmique. C’est l’état de Samadhi, la béatitude (« enstase ») que l’on nomme en sanskrit Satchidananda (existence, connaissance, béatitude).

(à suivre)

Mandala

Stage d’été à propos des Chakras

Du mardi 23 au dimanche 28 août 2016

Stage de Yoga intégral (Chakras) et de Chant védique

2016 - Stage de yoga intégral (Chakras) et Chant Védique

Pratique du Yoga Intégral (Asana, Pranayama, Mudras, méditation, chant de Mantras, Yoga Nidra, …) avec Michèle Lefèvre, qui proposera aussi des exposés détaillés sur les 7 Chakras. Les séances de yoga auront cette même thématique. Pratique du Chant Védique et du chant des Yoga Sutra de Patanjali, avec Hélène Daude. Ces chants nous font remonter aux sources du yoga. Ils sont extrêmement apaisants et conduisent naturellement à un état méditatif, propice à l’expérience des Chakras.

Hameau de l’Étoile, à Saint-Martin-de-Londres, près de Montpellier (Hérault, 34) 
INSCRIPTIONS OUVERTES A TOUS