J’apprécie beaucoup les enseignements du Dr Vasant Lad que je suis depuis vingt ans au travers de mes lectures (ses livres sont mes grandes références en ayurveda), et aussi sur internet, grâce à toutes les informations qu’il y publie . Voici l’éditorial de sa Newsletter, traduit en français:

The Ayurvedic Institute Newsletter • Mars 2016 • Volume 4, n° 7

« Notre vie quotidienne est une relation entre le corps, l’esprit et la conscience. Le corps est innocent, c’est notre apparence physique. Il inclut la structure anatomique et les fonctions physiologiques. Cependant l’esprit est complexe. Il nous tire vers le passé et nous apporte les soucis, les peines, les blessures et les insultes, nous conduisant à vivre dans le passé, un passé mort. Ou bien, l’esprit projette une idée pour le futur. Qu’est-ce que ce serait, qu’est-ce que cela devrait être, qu’est-ce que cela pourrait être… tout cela constitue une projection de l’esprit vers le futur. Naturellement, nous avons besoin du passé et nous avons besoin du futur. Mais, nous devons vivre dans un passé sain, et nous devons nous projeter vers un futur créatif.

 

Nous avons besoin d’être conscient de la conscience. Être conscient de la conscience est pure(pleine) conscience. Cela nous mène vers une intégration merveilleuse entre le corps physique, l’esprit et la conscience, nous aidant immédiatement à faire face aux différents stress et problèmes. Alors le problème n’est plus un problème. Au contraire, chaque problème révèle sa propre vérité et notre vie devient plus douce.

 

La science védique, l’Ayurveda, établit que la durée de vie normale d’un être humain est d’environ 100 ans. Cependant les gens meurent prématurément. Nous ne devrions pas repousser la mort dans un petit coin de la vie. La mort est liberté, la mort c’est laisser partir. Mourir est un grand art. La mort est l’orgasme ultime entre le moi inférieur et le moi supérieur. Si nous apprenons l’art de mourir, nous pouvons apprendre l’art de vivre. Nous devons apprendre à mourir à chaque moment. Mourir au passé, mourir aux blessures, mourir complètement aux insultes. Finalement laisser votre égo… être mort. Quand nous mourrons à toutes les choses que nous avons accumulées et auxquelles nous nous cramponnons, alors nous renaissons ; nous sommes réincarnés le jour prochain, le moment d’après, … pas dans une vie prochaine. Une telle existence est totalement libérée de la naissance de la mort. Une telle existence est une vie de longévité. Vivre chaque moment complètement et pleinement, comme si ce moment ne devait jamais revenir. Cela demande une grande conscience. Dans cette conscience, il y a une merveilleuse communication entre le corps et esprit, et la conscience. »

 

Vasant Lad, BAM&S, MAS

 

A propos du Dr Vasant Lad

Dr Vasant Lad

Le Dr Vasant Lad est médecin ayurvédique. Il est le directeur de l’Ayurvedic Institute à Albuquerque, New Mexico (USA). Auteur de nombreux ouvrages et articles à propos de la médecine ayurvédique, il est considéré comme l’un des experts sur le sujet. Il enseigne des programmes d’études ayurvédiques de tous niveaux.

Si vous aimez ce texte, je vous recommande son livre de poèmes « Strands of Eternity », une véritable source de sagesse que j’aime partager avec les stagiaires, au fil de leur formation de professeur de yoga avec l’approche ayurvédique. Les trois volumes « Texbook of Ayurveda » figurent parmi mes ouvrages les plus précieux en ayurveda, car le Dr Vasant Lad est extrêmement pédagogue (voici le premier>>). Tous ces livres sont en anglais. Espérons une traduction française pour bientôt! « Ayurveda, science de l’autoguérison » a été réédité en français en 2014: c’est une bonne initiation à l’ayurveda.

Voici le site du Dr Vasant Lad>>

Pointe de Primel Trégastel - Art en pleine nature - Galets sur la plage

Source: Photo du Dr Vasant Lad: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dr._Lad.jpg