J’apprécie beaucoup la pratique des Hasta Mudras, les gestes des mains. Pratiquer une Hasta Mudra en méditant, ne fût-ce que quelques minutes,  procure une expérience subtile. Plus on les pratique, plus on explore la richesse et la profondeur de ces techniques.

Surya Mudra - Hasta Mudra

Surya Mudra ou Prithivi Shaamak Mudra

A leur sujet, j’ai écrit un article général, disponible ici. Tout d’abord, ma pratique et mon intérêt se sont essentiellement portés sur les Mudras de méditation (ou « spirituels », si l’on peut dire).

Puis, au fur et à mesure de mon étude du Yoga et de l’Ayurveda, je me suis rendu compte que des médecins ayurvédiques utilisent la prescription de Hasta Mudras « thérapeutiques ». J’ai consulté plusieurs ouvrages d’auteurs indiens à ce sujet [2]. Ces ouvrages ne sont pas toujours clairs… ni très précis pour un lecteur voulant comprendre les tenants et les aboutissants de ces techniques. Difficile de faire la part entre les écrits et les faits, quand monts et merveilles sont promis après la pratique d’une Mudra!

Le Dr Dhiren Gal semble utiliser la pratique des Hasta Mudras thérapeutiques depuis un certain temps et avec succès. Dommage qu’il ne précise rien de plus sur son expérience.

Il explique l’efficacité des Mudras en écrivant que:

  • Les Mudras viennent en aide à des personnes entièrement nouvelles à la Mudra thérapie ou inconscientes de son existence. Ce n’est pas le fait « d’y croire » qui procure le succès;
  • Les Mudras aident de jeunes enfants et même des malades mentaux, pour lesquels la question « d’y croire » ne peut même pas être soulevée;
  • Les Mudras aident les gens semi-conscients ou inconscients: la Mudra thérapie peut même être pratiquée passivement, en utilisant des bandes élastiques afin de maintenir les doigts dans une position spécifique.

Il termine en expliquant que, même si les Mudras étaient un placebo qui fonctionne, pourquoi ne pas l’utiliser ?

mandala orange

Le même médecin et plusieurs autres auteurs expliquent la relation entre les cinq doigts des mains et les cinq éléments [2]:

Hasta Mudra: correspondace des diogts et des 5 éléments

L’Ayurveda travaille énormément avec la grille des cinq éléments qui doivent être rééquilibrés afin de procurer la guérison. C’est pourquoi une partie des Mudras thérapeutiques proposent d’agir grâce à ces correspondances.

Les auteurs présentent deux façons de travailler sur les éléments Air, Ether, Terre et Eau avec les Hasta Mudras, toujours en opposant le pouce et le doigt correspondant à l’élément à travailler:

  • Augmenter l’élément en pressant l’extrémité du doigt correspondant à cet élément contre l’extrémité du pouce.
    Surya Mudra - Hasta Mudra
  • Diminuer l’élément en recourbant le doigt correspondant à cet élément, puis en pressant le pouce contre le doigt ainsi recourbé:
    Surya Mudra - Hasta Mudra = diminuer la Terre

NB: Comme le doigt du Feu est le pouce, le contrôle de l’élément Feu se fait par le biais de la Terre (annulaire) qui a des qualités opposées au Feu:

  • Pour augmenter le Feu, recourber l’annulaire et presser le pouce contre l’annulaire ainsi recourbé (cela revient à diminuer l’élément Terre)
    Surya Mudra - Hasta Mudra = augmenter le Feu
  • Pour diminuer l’élément Feu, presser l’extrémité du pouce contre l’extrémité de l’annulaire (cela revient à augmenter l’élément Terre):

mandala orange

Exemple: la Surya Mudra

Surya Mudra - Hasta Mudra
Surya Mudra ou Prithivi Shaamak Mudra

Cette Mudra a été proposée récemment sur une fiche de séance de yoga. La Surya Mudra, « Mudra du Soleil », est aussi appelée « Prithivi Shaamak Mudra »:

  • elle diminue l’élément « Terre »
  • au profit de l’élément « Feu ».

Elle:

  • diminue le Dosha Kapha
  • augmente Agni, le Feu.

Effets

Selon le Dr Dhiren Gala, les effets de la Mudra agissent sur plusieurs pathologies de type Kapha; elle:

Renforce le corps. Augmente la température du corps. Réduit l’intolérance au froid.

Accélère le métabolisme (augmente l’activité de la thyroïde).

Enlève l’inertie et la confusion. Aide à réduire les tensions et l’anxiété.

Favorise la perte de poids. Lutte contre le cholestérol.

Aide pour certains problèmes d’yeux (en lien avec Agni, le Feu).

Pour obtenir ces effets, la Surya Mudra, comme la plupart des Mudras, à quelques exceptions près, doit être tenue 45 minutes par jour.  Soit d’une seule traite, soit en 3 fois (par exemple 3 x 15 minutes).

mandala orange

Je n’ai pas encore assez de recul avec quelques années de pratique pour avoir la vue d’ensemble des effets réels des Mudras thérapeutiques. Cependant, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs d’entre elles sur moi-même, mon entourage et des élèves, stagiaire, assez souvent avec succès, … parfois sans effet flagrant.

Les Hasta Mudras pour la respiration et les refroidissements, par exemple, semblent efficaces. J’aimerais y revenir bientôt… vu qu’elles sont de saisons!

Namaste!

[1] Notamment ceux des Dr Dhiren Gala,  Acharya Keshav Dev, Devendra Vora, Pt. R. Upadhayay.

[2]  Les correspondances doigts/éléments ne sont pas toujours les mêmes. Il y a deux « écoles » qui affirment leurs dires. Je n’ai jamais trouvé des explications claires du pourquoi et du comment de ces deux correspondances…

Le Dr Vasant Lad transmet la correspondance suivante:

Pouce = Ether
Index = Air
Majeur = Feu
Annulaire = Eau
Auriculaire = Terre

Bien que le Dr V. Lad soit l’un des enseignants en Ayurveda que je respecte le plus, de par la pédagogie et la qualité de ses écrits, j’ai choisi de suivre le consensus que j’ai retrouvé chez plusieurs autres auteurs qui se sont spécialisés dans les Hasta Mudras, comme G. Hirschi, Acharya Keshav Dev, Dr. Dhiren Gala, Devendra Vora, Pt. R. Upadhayay, mais aussi  David Frawley, auprès de qui je me suis formée en Ayurveda.

J’espère un jour pouvoir poser la question au Dr Vasant Lad, si j’ai la chance de le rencontrer.Mais je pense connaître sa réponse, entendue lors d’une de ses conférences. Il explique que la nomenclature qu’il utilise (ci-dessus) correspond aux traités d’Ayurveda. La nomenclature que j’utilise est celle du yoga, que l’on retrouve dans les traités tantriques. Par contre je n’ai aucune référence de texte pour vérifier tout cela.

J’ai aussi posé la question au Dr Talavane Krishna, de Mysore, qui a étudié avec le Dr. Vasant Lad. Il m’a expliqué que le Dr. V. Lad se base sur les écrits traditionnels de l’Ayurveda, mais il n’a pas pu me donner plus d’explications.

Tout ceci laisse songeur… Alors à ma petite échelle, je tente de me faire ma propre expérience, depuis plusieurs années. Même si mes recherches semblent globalement positives, il faudra encore plusieurs autres années, avant que je puisse partager quelque chose sur la question.

Cela dit,  le Dr Dhiren Gala semble, lui, déjà obtenir de bons résultats en clinique avec les correspondances que j’ai indiquées dans mon article et sur la photo.