Cette séance de Mudra permet de prendre conscience des tensions inutiles, puis de les relâcher. Ensuite, elle développe la conscience et l’ouverture d’Anahata, le Chakra du cœur, à la fois dans l’expansion et dans la douceur.

Séquence de Hasta Mudras

Garder chaque Mudra le temps nécessaire, jusqu’à sentir qu’il a produit ses effets. Il est inutile de le maintenir plus longtemps, lorsque l’on ressent que les effets ne se diffusent plus.

Mushti Mudra – le geste du poing

Faire des poings avec les deux mains. Le pouce est par-dessus. Les poings sont contractés. Le reste du corps est totalement détendu.

Musthi Mudra

1. Placer les poings en résonance devant le bas-ventre.
2. Placer les poings en résonance devant le plexus solaire.
3. Placer les poings en résonance devant la poitrine.

Ksepana Mudra – le geste de l’écoulement

Entrelacer les doigts les uns dans les autres, les pouces sont croisés. Les index forment une flèche que l’on dirige vers le bas. Les mains et les index sont détendus. Si nécessaire, relâcher un peu plus les mains que sur la photo.

Kshepana Mudra

Uttarabodhi Mudra – le geste de la plus haute illumination

A la hauteur du plexus solaire, entrelacer les doigts les uns dans les autres, sauf les index et les pouces qui sont étirés l’un contre l’autre. Diriger les index vers le haut et les pouces vers le bas.

Uttharaboddhi Mudra

NB : Les index se touchent sur la longueur. Mais si nécessaire, relâcher un peu les index, tout en gardant leurs extrémités ensemble.

Shank Mudra – le geste de la conque

La main gauche, doigts les uns contre les autres, est devant le sternum. Attraper le pouce de la main gauche avec les quatre doigts de la main droite. L’extrémité du pouce droit touche l’extrémité du majeur gauche.

Shank Mudra

On peut accompagner ce Mudra en répétant OM mentalement quelques fois. Puis goûter au silence intérieur.

Padma Mudra – le geste du Lotus

Le Mudra se place devant le sternum. La base des mains se touche. Les mains forment un bouton de Lotus. Les pouces sont l’un contre l’autre et les extrémités des autres doigts se touchent.

Padma Mudra

Dans un premier temps, pratiquer quelques fois ce Mudra sur la respiration:

Une respiration est comme une journée de la fleur de lotus:

  • Sur l’inspire, la fleur s’ouvre progressivement… les doigts s’écartent, tout en gardant en contact la base des mains ainsi que les extrémités des pouces et des auriculaires.
  • Sur l’expire, la fleur se referme progressivement. Les doigts retrouvent leur position initiale.

Dans un deuxième temps, pratiquer une dernière fois ce Mudra, très lentement, comme si le temps s’étirait et devenait une journée. Le Lotus s’ouvre progressivement sur plusieurs minutes. Ensuite, il se referme de la même manière…

Puis poser les mains de la façon qui convient. Terminer par une méditation, dans la conscience du centre cœur, Anahata, le lieu du « son non frappé ».

Mandala

Prema, l’amour est venu.

Il est comme le sang dans mes veines et dans ma peau.
Il m’a anéanti et rempli du Bien-aimé ;
Le Bien-aimé a pénétré toutes les parties de mon corps.
De moi il ne reste plus qu’un nom… tout le reste est Lui.

Rumi, Maître Sufi
extrait du Rubai’yât