Voilà longtemps que j’ai envie de parler de la Bhagavad-Gîtâ … et que je ne le fais pas. Quel morceau, il faut le dire…

La Bhagavad Gita: sur le champ de bataille
Le Kurukshetra, le champ de bataille, où se tient la Bhagavad-Gîtâ

Alors, je vais m’y mettre… mais sans prétention. Je ne suis ni sanskritiste, ni spécialiste. J’enseigne le yoga et je tâche de le mettre en pratique, du mieux que je peux. Et c’est en cela que la Bhagavad-Gîtâ m’est d’une grande utilité. Ce petit ouvrage est celui que je transporte le plus avec moi. Les versions non commentées ne prennent pas beaucoup de place. J’en ai presque toujours une dans mon sac.

La Bhagavad-Gîtâ est un texte clé pour tous ceux qui s’intéressent au yoga et qui veulent approfondir la philosophie qui le sous-tend. Et plus largement, il est un texte à aborder pour qui a une recherche spirituelle, quels que soient ses horizons. Car la Bhagavad-Gîtâ est universelle.

J’aimerais aborder les messages essentiels de la Bhagavad-Gîtâ, ou du moins ceux qui m’ont le plus touchée. Mais pour cela, il m’est indispensable de d’abord présenter la Gita dans son contexte…

Qu’est-ce que la Bhagavad-Gîtâ ?

La Bhagavad-Gîtâ est un poème sacré, qui se traduit littéralement par «Chant du Seigneur».

Krishna y instruit le prince Arjuna sur le but de la vie et le cheminement vers la libération. Elle se présente sous la forme d’un dialogue et est constituée de 18 chapitres et 700 vers.

La Bhagavad-Gîtâ est en fait un extrait d’une œuvre bien plus gigantesque: le Mahâ-Bhârata. Le Mahâ-Bhârata est considéré comme le plus grand poème épique existant… La Bhagavad-Gîtâ s’insère dans le Livre VI du Mahâ-Bhârata.

La rédaction du Mahâ-Bhârata est attribuée à Vyâsa, un sage légendaire. Sa datation n’est pas précise, puisque que l’on pense que le Mahâ-Bhârata a été écrit entre le 5e siècle avant J.-C. et le 2e siècle après J.-C.

Ganesha retranscrit le Maha-Bharata dicté par Vyasa
Ganesha retranscrit le Maha-Bharata dicté par Vyasa

Si on ne peut séparer la Bhagavad-Gîtâ de son contexte, elle constitue néanmoins une œuvre à part entière qui peut être lue indépendamment. C’est un texte clé de l’hindouisme qui, à ce titre, est parfois nommé le «Cinquième Veda». Mais, au-delà de son origine indienne, la Bhagavad-Gîtâ constitue une source de sagesse universelle et parfaitement intemporelle.

La trame du Mahâ-Bhârata constitue le contexte de la Gîtâ

L’immense poème épique que constitue le Mahâ-Bhârata est composé de 250′000 vers. Il narre la guerre entre deux familles royales les Pândava et les Kaurava.

A la fin du Dvapara Yuga, l’âge de bronze, le Dharma – la Loi Universelle transmise par les Veda, et par extension, le devoir de chacun – est en perte de vitesse, au profit de l’Adharma – le non respect du Dharma, l’injustice, le péché, le chaos -.

Les luttes des Pândava et des Kaurava symbolisent la guerre entre:

  • les forces du Dharma, avec les Pândava
  • et de l’Adharma, avec les Kaurava.

A la mort du roi Pandu, patriarche des Pândava, son frère aveugle Dhritarâshtra, père des cent Kaurava, assume le pouvoir. Le roi défunt, Pandu, a laissé cinq fils, les Pândava, dont l’aîné, Yudhisthira, est l’héritier du trône. Arjuna («le blanc», «le pur») est le 3e fils Pândava. Expert dans l’art de la guerre et excellent archer, il est empli de bravoure.

Duryodhana, l’aîné des Kaurava fait plusieurs tentatives pour évincer Yudhisthira, ainsi que ses frères. Suite à cela, Dhritarâshtra leur cède la moitié du royaume.

Les Pândava fondent alors la ville d’Indraprastha où ils vivent avec leur épouse commune, Draupadi. Douze ans plus tard, Yudhisthira devrait accéder à la royauté.

Les Pandavas à la cour des Kauravas
Les Pandavas à la cour des Kauravas

Mais Duryodhana, qui veut prendre sa place, s’y refuse et le défie au jeu de dés. Yudhisthira – joueur dans l’âme – va perdre tous ses biens : son royaume, ses frères, Draupadi, et même sa propre personne! Les Pândava partent alors en exil dans la forêt, pour 12 ans. La 13e année, ils réclament leur royaume. Les tentatives de négociations échouent : la guerre se prépare…

 

Sources multiples

  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahabharata
  • http://www.gita-society.com/language/french.htm
  • Recherches personnelles: Travail de diplôme pour la Fédération Suisse de Yoga
  • Images trouvées sur Internet, il y a bien longtemps… sources inconnues.

 

Liste des articles sur la Bhagavad Gita

La Bhagavad-Gîtâ et son contexte >>
Bhagavad-Gita Chapitre 1: Le désespoir d’Arjuna – Quelques symboles de la Bhagavad-Gîtâ >>
La trame de la Bhagavad-Gîtâ >>
Bhagavad-Gîta Chapitre 2: Le Yoga selon le Sâmkhya >>
Bhagavad-Gîta Chapitre 2: éternité et réincarnation >>
Bhagavad-Gîta – Chapitre 2: Svadharma et Svabhava >>
Bhagavad-Gîta: Chapitre 2 – Se connaître soi-même >>
Extrait du poème du Mahabharata >>