Après un jeûne long, j’ai eu le besoin de continuer la détoxination entamée. J’avais une grande envie de végétaux crus… de manger vivant, en quelque sorte.

Mon petit jardin de pousses de blé
Les racines des pousses de blé viennent chercher l’eau, sous la grille métallique

Un moyen très simple qui m’est venu à l’esprit est celui-ci: les pousses de blé germé. On en fait du jus d’herbe de blé aux propriétés reconnues (voir plus bas). Mais l’extracteur est coûteux et l’extraction prend du temps. Alors, j’ai opté pour la solution de facilité, qui consiste à mâchouiller quelques pousses vertes, coupées juste au-dessus de la graine, avant les repas. C’est comme un petit « chewing-gum » de fibres et de chlorophylle pas désagréable du tout. Lorsqu’il n’a plus de goût, je le jette.

J’avais envie d’en faire la culture depuis longtemps… mais, ce qui me rebutait, c’était de mettre un bac de terre dans la cuisine. C’est ainsi que l’on m’avait expliqué la culture des pousses de blé.

Préparer des pousses de blé

Depuis peu, nous avons fait l’acquisition de deux coupelles de germination pour graines à mucilage (pousses de cresson, de basilic, …) On met les graines sur une grille très fine, qui repose sur une coupelle en verre, remplie d’eau, de façon à ne jamais inonder les graines.

En poussant, les racines viennent tremper dans l’eau, comme on le voit sur la photo. Voilà qui est nettement plus pratique que le bac de terre… et cela fonctionne très bien avec le blé, qui n’est pourtant pas une graine à mucilage.

C’est facile et peu contraignant à mon goût:

  • Tremper les grains de blé préalablement pendant 24h.
  • Les placer ensuite sur la grille. Remplir la coupelle d’eau, de sorte à que l’eau ne touche pas la grille, mais soit à ras, en-dessous.
  • Vaporiser d’eau les pousses 2x par jour.
  • Changer l’eau de la coupelle tous les 2 jours.
  • En quelques jours (6 à 7), les pousses sont prêtes à être consommées.
  • Couper quelques pousses vertes au-dessus des grains, pour consommation immédiate. On peut laisser les pousses restantes encore dans la coupelle quelques jours, si l’on veut.
  • Faire tremper d’autres graines, les mettre à germer, pour pouvoir continuer la cure.

Les pousses peuvent se conserver quelques jours dans le frigo, dans un petit tissu humidifié.

Bienfaits du jus de blé

Je ne suis pas une spécialiste des propriétés du jus de blé. Je sais seulement que c’est un puissant anti-oxydant, plein de chlorophylle, de vitamines et de minéraux, qui tonifie et nettoie l’organisme…
Alors j’ai recherché un peu sur Internet. Le mieux est donc que je vous propose ces quelques liens pour en savoir plus:

A lire, le livre d’Ann Wingmore:

Mandala de la Sagesse

Ce que j’aime aussi, c’est tout simplement regarder la coupelle dans la cuisine et voir le blé pousser. C’est tellement joli et plein de prana…

Namaste

Mandala de la Sagesse