Mayurasana est réputé être une posture difficile. En fait, cet Asana, qui requiert patience et persévérance, permet d’entrer progressivement dans la compréhension du corps et de ses jeux d’équilibre.

Mayurasana, le Paon classique, avec les jambes tendues

Préparation

Quelques exercices pour les poignets >>

Renforcement du tronc >>

Technique

Voici la description de la prise de la posture. Si vous ne pratiquez pas encore la posture, le mieux sera de d’abord voir la vidéo ci-dessous, pour ensuite lire la description.

  • S’assoir à genoux (genoux écartés), orteils retournés et talons décollés. Les mains sont posées à plat au sol, poignets l’un contre l’autre, dirigés vers l’avant (bout des doigts vers l’arrière). Ramener les coudes l’un vers l’autre, proches de l’abdomen.
  • Mettre le front au sol. Bien garder les mains sous l’abdomen et les coudes rapprochés. Puis étirer une jambe en arrière, puis l’autre. Les jambes sont tendues et solides comme des bâtons. Le poids est maintenant réparti entre le front, les mains et les orteils.
  • Lever la tête et translater le poids du corps progressivement  vers l’avant. Cela va permettre de soulever les orteils (un pied après l’autre, jambes et fessiers toujours bien tendus).

Procéder lentement et avec concentration: soulever les jambes devrait alors se faire sans effort, par jeu de transfert du poids.

  • Tenir la posture une dizaine de secondes au début, puis augmenter progressivement. On recherche la parallèle avec le sol. Mais il est aussi possible de monter plus haut, voire même les jambes franchement vers le haut.
  • Pendant la posture, il est important de pratiquer Mula Bandha (contraction du sphincter anal avec remontée du plancher pelvien).

Lorsque l’on maîtrise bien la posture, on peut ajouter Kechari Mudra (retournement de la langue dans la bouche). Les yeux sont ouverts et fixent un point devant. On peut alors aussi répéter le Bija « RAM », en lien avec Manipura Chakra et le Feu.

Vidéo de la posture:

 

Variantes et accommodations

Préparer la posture comme indiqué ci-dessus… jambes tendues… mais garder les pieds au sol, orteils retournés. C’est Hamsasana:

Hamsasana

Une excellente préparation à Mayurasana!

Mayurasana avec les genoux pliés et en écart demande moins de force:

Mayurasana, le Paon avec les jambes repliées

C’est donc une excellente accommodation pour apprendre Mayurasana.

Le Paon en Lotus lui aussi requiert moins de force:

Mayurasana, le Paon en Lotus

… à condition d’être à l’aise avec Padmasana. On monte facilement les jambes plus haut, vu que le poids du corps est plus rassemblé.

Mayurasana sur le rebord d’une table… ou avec les mains sur des briques de yoga:

Marc fait Mayurasana sur une table de pique-nique

C’est une bonne variante pour les poignets sensibles.

Effets

  • Fortifie poignets et avant-bras
  • Tonifie l’abdomen
  • L’afflux de sang frais irrigue le plexus nerveux épigastrique et stimule les Nadis partant du nombril
  • Action sur le pancréas, les reins et capsules surrénales, l’hypophyse, la thyroïde et l’hypothalamus. Les indiens reconnaissent Mayurasana comme la meilleure posture pour traiter le diabète
  • Renforce le tronc, le dos et les jambes.
  • Chakra concerné: Manipura Chakra
  • Cet Asana donne de la puissance, active les feux intérieurs, digestion, assimilation, élimination.
  • Tonique pour les yeux, donne faim, stimule.
  • Stabilise le mental.

Contre-indications

  • Poignets et épaules sensibles/inflammés et/ou arthrose avancée des ces zones
  • Hypertension artérielle, troubles cardiaques
  • Glaucome.

Quelques mots sur la symbolique et la mythologie du paon

Le paon mâle peut redresser le plumage de sa queue en une magnifique roue ou éventail (on dit alors qu’il fait la roue). Il parade ainsi… d’où l’expression « fier comme un paon ». Cet oiseau possède une grâce et une beauté uniques. Sa queue aux couleurs verte et bleue est ornée d’ocelles, qui ressemblent à des yeux. En Inde, il est l’oiseau national. Le paon est par ailleurs très souvent représenté dans l’art hindou. Il est symbole d’immortalité. Le paon symbolise aussi la grâce, la fierté et la beauté. Voir un paon, c’est un signe de joie. Dans l’hindouisme, le paon est associé à Lakshmi, la déesse  de la bienveillance, de la générosité, de la patience, de la gentillesse, de la compassion et de la chance. On voit parfois Saraswati, déesse de l’enseignement et de l’intelligence, montrée sur un paon.

Krishna

Krishna portait des plumes de paon sur sa couronne. Voici l’histoire de ces plumes:

Un jour, Krishna se réveilla le premier, alors que lui et ses amies vachères se reposaient dans la forêt. Il décida de réveiller tout le monde et appela les vaches qui broutaient à quelque distance, en jouant de sa flûte. Lorsque Krishna souffla dans la flûte, un Raga mélodieux, au rythme lent, et bas de ton, en jaillit. Cette vibration merveilleuse enchanta les paons de la colline de Govardhan et aux alentours. Leurs cœurs commencèrent à chanter de bonheur et ils emplirent le ciel de leurs propre chant. La résonance des vibrations de la flûte encouragea les paons à danser, danser et danser.  […]

Après cette divine extase, le roi des paons s’approcha de Krishna et, avec grande humilité, il se prosterna et dit: « Tu nous as offert la félicité, et nous t’en seront éternellement redevables. Il est de notre devoir de t’offrir un cadeau (Gurudakshina). Je te prie de bien vouloir accepter notre seule richesse, notre plumage. Porte ces plumes sur ta couronne, en décoration. Le roi des paons versait des larmes d’extases, tout en décrochant quelques unes de ses magnifiques plumes.  Krishna accepta affectueusement l’offrande des paons et planta quelques plumes sur son turban, à la grande joie de tous. C’est ainsi qu’il commença à porter des plumes de paon…

Bibliographie

Histoire de Krishna et des paons: http://wiki.answers.com/Q/Why_does_Krishna_wear_a_Peacock_feather
Image de Krishna: File%3ASDIM2052-Krishna-Udaipur-x3f.png: By Mdf (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons, url: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/82/Spizaetus-ornatus-002.jpg.
Bienfaits de la posture: site internet du « Yoga Journal », « Prévenir et Guérir par le Yoga », Christine Campagnac-Morette, Editions Dauphin et site de la FFEY: http://www.federation-de-yoga.fr/yoga%20video%20DVD%20mayurasana.htm.
Image de Hamsasana: http://www.manavata.org/YogaAsanas.htm