Oui, je l’avoue: j’aime encore jouer au ballon… et mon ballon est immense! J’ai découvert ce type de ballons de gymnastique il y a plusieurs années à Yoga 7. Je les regardais un peu de travers au début car je ne comprenais pas très bien ce qu’ils faisaient dans une école de Yoga. Puis, j’ai eu le plaisir d’essayer de les utiliser de façon intuitive… je me suis bien amusée, et depuis, je passe quelques minutes avec mon ballon quasiment tous les jours. C’est très ludique et cela fait beaucoup de bien.

Un moment de bien-être sur le ballon de gymanstique ou fit ball

1. Étirement avant du corps sur le ballon

Bien sûr me direz-vous: il prend de la place. Mais il n’est pas vilain. J’ai vu qu’il se décline dans de jolies couleurs maintenant. Quand nous habitions en studio, il avait trouvé sa place sur l’armoire ou sur un lit. Puis, au chalet, il trônait sur l’unique fauteuil (bon… ce n’est pas top!), mais…

… Mais j’ai trouvé un véritable outil de bien-être, un complément à mon yoga. Mon petit quart d’heure de gym, je le fais avec mon ballon. J’ai découvert toutes sortes d’exercices très efficaces pour garder le tonus et se renforcer.

Le ballon travaille par micro-mouvements. Il renforce les muscles les plus profonds (les muscles squelettiques). Ce sont les mêmes muscles que le yoga travaille tout particulièrement lorsque l’on maintient une posture sur la durée, pendant les postures debout notamment.

Le travail avec un ballon améliore l’adresse, le sens de l’équilibre, renforce et raffermit le corps.

Le ballon est reconnu pour ses effets bienfaisants sur le dos.

J’alterne les moments de repos et d’abandon total (comme sur la première photo), les moments de travail musculaire et les moments de mouvement (exercice expliqué sur les deux dernières photos).

L’étirement de l’avant du corps sur le ballon (1) est un moment d’abandon bienfaisant. La cage thoracique s’ouvre progressivement, les épaules se détendent, la respiration s’amplifie. La colonne vertébrale s’allonge, les muscles psoas s’étirent… Un moment de pur bien-être.

Contra-posture: étirement dorsal et massage de l'abdomen sur le ballon de gymanstique ou fit ball
2. Étirement du dos sur le ballon (a)

La « contre-posture » de l’étirement avant du corps, c’est l’étirement du dos (2a et 2b). Laisser reposer le poids du corps sur le ballon. S’installer confortablement et respirer. Laisser progressivement le sacrum descendre, le bas du dos s’étirer, tout comme le milieu et le haut du dos. Les omoplates s’écartent et le haut du dos se trouve soulagé par ce doux étirement.

Pendant ce temps, ressentir la respiration, toute particulière, puisque le ventre et le thorax pressent sur le ballon et que le ballon suit les mouvements de respiration du corps. Approfondir un peu la respiration procure alors une détente plus grande encore.


2. Étirement du dos sur le ballon (b)

Même exercice avec les jambes plus écartées et tendues, afin de procurer un étirement supplémentaire.

Allongement immobile en isométri
3. Allongé à l’horizontal sur le ballon, en effort isométrique

(3) On dit dans cette position que l’effort est isométrique parce que le corps reste immobile et surtout, parce que les muscles ne changent pas de longueur, bien qu’ils soient soumis à un travail intense. Garder une telle posture renforce la musculature globale du corps: les bras, le dos, les abdominaux, les fessiers, les jambes, … Après ce type de travail, les muscles sont comme essorés: la circulation est améliorée et le sang est renouvelé.

Extension des jambes sur un ballon de gymnastique ou fit-ball
4. Étirement des jambes

(4) Le bassin posé sur le ballon, les bras en appui tendu sur le sol, inspirer en montant une jambe tendue, sans laisser le dos se cambrer de trop. Expirer, baisser la jambe. Puis alterner.

Un moment de plaisir: monter sur le ballon de gymnastique ou fit-ball
5. Exercice en mouvement (a): en équilibre sur le ballon

Un moment de plaisir: rouler sur le ballon: extension
5. Exercice en mouvement (b): en étirement sur le ballon

Allongé côté ventre sur le ballon, bras en appui au sol. Inspirer, plier progressivement les genoux et faire rouler vers soi: le bassin monte! (5a) Attention à l’équilibre: pratiquer progressivement!

Expirer, faire rouler le ballon en arrière jusqu’à ce que le corps soit étiré des mains jusqu’aux pieds (5b).

NB: la respiration peut être inversée sur ces 2 mouvements. C’est très agréable aussi.

Alors, si vous le voulez, amusez-vous tout en vous faisant du bien!