Voici une explication des effets subtils des postures classiques de yoga que l’on retrouve dans la série de Rishikesh des centres Sivananda. Je reprends ici une grande partie de l’article intitulé «Les effets subtils des Asana» de Swami Sukadevananda (Sukadev Bretz). Extrait de la Revue de Yoga Sivananda de décembre 1985, ce texte donne un éclairage intéressant, par les Centres eux-mêmes, sur cette fameuse série dont il a été question parfois sur ce blog.

Yoga, la série de Rishikesh (Pranayama et Asana)

« Nous allons décrire ici un ensemble d’exercices classiques transmis par le Maître Swami Sivananda et Swami Vishnu Devananda, exercices qui agissent sur le système subtil. […]

Le Yoga est un système complet pour atteindre l’harmonie du corps, du mental et de l’âme. Selon l’enseignement, l’homme a trois corps: le corps physique, le corps astral et le corps causal. Le corps astral comprend lui-même trois gaines* (*couches) : la gaine des énergies, la gaine des émotions et la gaine mentale. Les trois corps recouvrent le Soi éternel, l’Atman […]

Chaque Asana ou posture de Yoga exerce un effet parallèle sur chacun des trois corps et est ainsi plus qu’un exercice physique. Chaque posture a des effets sur le corps physique: sur les ligaments, les muscles, les tendons, la digestion, la circulation sanguine, les glandes, les nerfs, la colonne vertébrale ainsi que sur le système des énergies, sur les émotions et sur le mental.

Selon l’enseignement du Yoga, les fonctions physiques et mentales sont réglées par le flux du Prana (énergie vitale subtile). Le Prana circule à travers les Nadis ou méridiens. Il est absorbé essentiellement par la respiration, les aliments, la lumière du soleil et par la pensée. Il est stocké dans les Chakras ou centres d’énergie. Or ce courant naturel d’énergie est gaspillé par le stress quotidien, une alimentation malsaine et par les mauvaises habitudes de vie et de pensée. Les exercices de Yoga débloquent le Prana, activent les Chakras et amènent les énergies à circuler librement. »

Kapalabhati

Kapala Bhati - la respiration du crâne qui brille

Une séance de Yoga selon Swami Vishnu Devananda commence par Kapalabhati. Cet exercice respiratoire enlève toutes les tensions du plexus solaire. C’est l’exercice le plus puissant pour réveiller rapidement les énergies au réveil le matin ou après une journée fatigante. Kapalabhati veut littéralement dire « crâne brillant ». Après trois cycles de cet exercice, on peut sentir une vague d’énergie monter jusqu’à la tête.

Anuloma Viloma

Nadi Shodhana, Anuloma Viloma, la respiration alternée

Avec la respiration alternée, le Prana libéré est utilisé pour purifier les Nadis (conduits astraux) et ainsi faire circuler le Prana dans tout le corps. Après 20 cycles, on peut sentir vibrer chaque cellule.

Surya Namaskar

Surya namaskar, la salutation au Soleil, Namaste

L’exercice suivant est la Salutation au Soleil. Elle porte ce nom parce qu’elle est pratiquée au lever et au coucher du soleil (raison exotérique), et parce qu’elle stimule le plexus solaire, véritable soleil du système nerveux subtil, appelé Hara ou « milieu » chez les chinois (raison ésotérique). Bien qu’elle étire et mette en mouvement chaque partie du corps, la Salutation au Soleil n’est point fatigante, mais au contraire, elle stimule et active.

Exercices pour les jambes

Exercices pour les jambes

Puis viennent les exercices des jambes, appelés Sahita Pranayama en Sanskrit ; cela indique que cet exercice dirige le Prana du Manipura Chakra (plexus solaire) vers Ajna Chakra (le troisième oeil, entre les sourcils), effet que l’on peut directement sentir par la pratique régulière des exercices.

Maintenant les Asanas ou postures peuvent commencer. Elles éveillent systématiquement les Chakras, de haut en bas, puis ensuite de bas en haut.

Shirshasana

Shirshasana, Sirsasana, la posture sur la tête

Sirsasana, la Posture sur la Tête, stimule Ajna Chakra, responsable de la capacité de concentration, de la force de discernement et de l’intuition.

Sarvangasana

Sarvangasana, la posture sur les épaules, la reine des postures

Halasana, posture de la charrue

Sarvangasana, la posture sur les Épaules (et la posture de la Charrue, Halasana) active(nt) Vishuddha Chakra (Centre de la gorge), responsable du métabolisme du corps, du pouvoir d’expression et de la pensée.

Matsyasana

Matsyasana, la posture du Poisson

Matsyasana, le Poisson ouvre le Centre du coeur (Anahata Chakra), la porte vers l’amour cosmique.

Pascimottanasana

Pascimottasana, la posture de la pince, l'étirement vers l'ouest, la flexion avant

La Flexion avant est le point de rotation ou pivot d’un cours de Yoga. Elle stimule Manipura Chakra (la confiance en soi), Svadhistana Chakra (la capacité de contact), et Muladhara Chakra (force du corps et fonctionnement des sens). Elle ouvre la Nadi Pascimotta (Sushumna) et éveille chez les yogis avancés la Kundalini (d’où le nom de Pascimottanasana). Tout le Prana que l’on a systématiquement tiré en bas par les exercices précédents est amené maintenant vers Sushumna et utilisé pour éveiller la Kundalini, cette énergie infinie dormante en chacun.

Bhujangasana

Bhujangasana, la posture du Cobra

Le Cobra fait couler le l’énergie réveillée dans Anahata Chakra (Centre du Cœur).

Salabhasana et Dhanurasana

Salabasana (Shalabasana), la posture du Paon

Dhanurasana, la posture de l'arc

Salabhasana, la Sauterelle et l’Arc tirent plus loin dans Vishuddha Chakra (gorge).

Ardha Matsyendrasana

Ardha Matsyendrasana

Finalement, la torsion vertébrale amène le Prana dans Ajna Chakra (troisième œil) et Sahasrara (le Chakra le plus élevé, sur le sommet de la tête). Un sentiment profond de paix s’installe. La torsion forme le point culminant du cours, car elle représente en fait un concert d’énergie.

Mayurasana

Mayurasana (Mayoorasana), la posture du Paon

Le reste des exercices est la note finale: le Paon amène le Prana du Manipura Chakra à Ajna Chakra, …
[Avant Swami Vishnu-devananda proposait le plus souvent Mayurasana; puis il a été de plus en plus remplacé par Kakasana, le Corbeau, plus facile].

Trikonasana

Trikonasana, la posture du triangle

… le Triangle purifie Ida et Pingala, les Nadis les plus importants de chaque côté de Sushumna.

Uttanasana

Uttanasana

La posture de flexion avant fait couler le Prana à travers les Chakra du bas vers le haut.

Relaxation finale

Maintenant, tous les Chakras sont activés. Le Prana circule dans les 72′000 Nadis. Le corps du yogi brille comme une lampe.

Savasana, la posture du cadavre, posture de relaxation

La relaxation finale est très importante et dure environ le sixième du temps passé dans les exercices. Maintenant le Prana activé donne accès à des expériences étonnantes: sentiment de légèreté, de lourdeur, de chaleur, de froid, d’oubli et d’abandon du corps physique, la perception de couleurs et de sons subtils et surtout et toujours une sensation de profonde et complète relaxation, de paix, de joie et de dilatation. Pendant la relaxation finale, les énergies sont stockées dans les Nadis et les Chakras. Ainsi les bienfaits du Hatha Yoga se font sentir durant toute la journée et même le lendemain.

Conclusion

Les exercices de Yoga ont des effets étendus et profonds sur le système subtil. Il est très important de respecter l’ordre dans la série. Des variations complémentaires peuvent être intégrées dans ce système, des suites d’exercices plus brèves sont possibles. Aujourd’hui la plupart des écoles de Yoga introduisent des exercices préparatoires entre les Asanas qui ne visent qu’à une meilleure performance physique des postures, mais qui peuvent diminuer considérablement les effets subtils des exercices. On devrait toujours pratiquer sous la guidance d’un professeur expérimenté qui connaît les effets subtils par sa propre pratique. La pratique correcte et régulière des exercices de yoga conduit à l’harmonie intérieure, à la maîtrise du mental, au déploiement de capacités cachées, à la paix, au bonheur et à la sagesse.

Om Shanti (Om Paix)

Swami Sukadevananda (Sukadev Bretz)