avr 14 2012

Ayurveda et saisons: le début du printemps (1)

Publié par à 6:32 sous Ayurveda,Bien-être

Au Printemps, Mère Nature se réveille et suscite la germination, la croissance. L’énergie monte, tout comme la sève qui suit ce mouvement. La nature fleurit, se colore et verdit. Nous nous sentons renaître, d’une énergie nouvelle, qui nous donne envie de jouir des beautés de la nature renouvelée…

Le Yoga selon les saisons

Mais pour nous humains, les changements de saisons,  et tout particulièrement celui-ci, de l’hiver au printemps, chamboulent, tant soit peu, nos organismes. Au début du printemps, on peut se sentir lourd, ramolli, … dur, dur de sortir de la phase « hibernation »!

Début du printemps

L’Ayurvéda recommande de rester proche de la nature et de ses rythmes.

Le début du printemps ressemble en plusieurs aspects à  l’hiver, et c’est pourquoi les recommandations ayurvédiques sont très semblables pour l’hiver et le début du printemps.

L’Ayurveda utilise comme grille d’analyse 20 attributs ou qualités, qui s’appliquent à tout: choses, animaux, humains, émotions, énergies, … Selon l’Ayurveda, les qualités du Printemps sont: chaleur, humidité, douceur et onctuosité.

Avec le réchauffement printanier, c’est le dégel: la neige et la glace se mettent à fondre.

C’est un peu pareil chez l’homme: avec la venue du printemps, le Dosha Kapha, qui s’est accumulé pendant l’hiver, commence  à se liquéfier et à s’écouler. De ce fait, de nombreuses personnes attrapent des rhumes ou des refroidissements au printemps.

Les pollens se répandent et peuvent provoquer, en cas d’excès de Kapha, rhume des foins et allergies.

Camélias du jardin

Comprendre l’action de Kapha au printemps

Comprendre le Dosha Kapha donne les pistes pour l’équilibrer et vivre agréablement le passage vers le printemps.

Les Doshas sont des qualités, des énergies, qui composent la matière de tout ce qui compose l’Univers.

Chaque Dosha – Vata, Pitta, Kapha – est en relation avec un ou plusieurs des 5 éléments de la nature – Ether, Air, Feu, Eau, Terre.

Kapha dote le corps des éléments (et qualités) de la Terre (Prithivi) et de l’Eau (Apas).

Ainsi, Kapha est le Dosha responsable de la lubrification des articulations, de l’entretien des muqueuses protectrices des sinus, des poumons, de l’estomac. Kapha détermine la taille, la force et la souplesse des muscles.

  • Quand Kapha et équilibré, on se sent fort, posé, stable.
  • Quand Kapha est en déséquilibre, on peut se sentir fatigué, mentalement engourdi ou déprimé.
  • On peut aussi voir se développer un excès de flegme (humeur aqueuse) des poumons, des sinus, de nausées, augmentation de poids, rétention d’eau, lourdeur des membres.

Équilibrer Kapha est particulièrement important au printemps, vu que Kapha s’accumule durant l’hiver. Et c’est cette accumulation qui est à la source des maladies, une fois que le printemps est arrivé.

L’hiver, le temps devient plus froid et plus humide.  La sève redescend, les animaux se préparent à hiberner, font des réserves de nourriture… ou de graisse…

Le corps humain, microcosme à l’image de la nature, reflète lui aussi ces changements Kapha:

En hiver, on a tendance à rester plus à l’intérieur, à manger plus lourd pour se réchauffer et à dormir plus volontiers, avec le raccourcissement des journées.

Au printemps, il faut se débarrasser de cet excès de Kapha, sous peine de devenir vulnérable aux allergies printanières et aux rhumes. Ce trop plein de Kapha peut aussi se matérialiser sous la forme d’autres affections: prise de poids,  fatigues printanières, lassitude ou dépression.

Jacinthes et mimosa du jardin

Quelques indications pour une bonne transition

Avant tout: Créer une routine qui aide à alléger graduellement  le physique, le mental et l’émotionnel (réduction de Kapha), sans pour autant perturber  les vertus positives de stabilité de Kapha.

Routine de printemps

  • Se lever de bonne heure et privilégier une promenade matinale.
  • Éviter la sieste pendant la journée; elle ne fait qu’aggraver Kapha.
  • Se coucher tôt (si possible avant 22h) car l’organisme est plus vulnérable, avec l’accumulation de Kapha. Voilà qui facilitera le lever matinal!

Le mieux est d’agir simultanément sur plusieurs plans:

  • Alléger son alimentation
  • Utiliser quelques plantes pour faciliter la digestion et apaiser kapha (plus de détails prochainement)
  • Adapter la pratique des Asanas,  du Pranayama,  voire la Méditation.

Si ce programme vous paraît trop chargé pour pouvoir le tenir, le mieux est de choisir de commencer avec le domaine qui vous parle le plus: par exemple en adaptant seulement le régime alimentaire ou seulement  la pratique du yoga.

Ensuite, quels que soient les changements choisis, l’idéal est de tenir votre routine sur la durée, pour bénéficier de ses effets. En effet, Kapha est un Dosha lent; c’est lié à sa nature « Terre » et « Eau ». Il est dense et lourd… et il peut « coller », un peu comme la boue… Persévérez donc: les changements / améliorations peuvent prendre un peu de temps avant de se manifester pleinement!

A suivre…

Namasté

Mandala

Bibliographie:
Ce post reprend les grandes idées et des extraits traduits de l’excellent article de Scott Blossom: Spring It On: http://www.yogajournal.com/health/1721
Ayurveda and Yoga Two Paths Intertwined, By Mark Halpern: http://www.yogabound.com/yoga/wb_ayu_2paths_intertwined.htm
The Complete Book of Ayurvedic Home Remedies, Vasant Lad, Three Rivers Press, 1999

Photos: Celles du jardin de Yogamrita ce printemps!

3 réponses

3 réponses à “ Ayurveda et saisons: le début du printemps (1) ”

  1. [...] adapter ses habitudes au début du printemps? Le premier article expliquait les changements du printemps d’un point de vue ayurvédique, l’action de Kapha au [...]

  2. [...] en adaptant quelques règles de vie, comme nous l’avons vu dans les deux précédents articles (1 et 2), mais aussi en adaptant sa pratique personnelle du [...]

  3. [...] adapter ses habitudes au début du printemps? Le premier article expliquait les changements du printemps d’un point de vue ayurvédique, l’action de Kapha au [...]

Trackback URI | Commentaires RSS

Laisser une réponse