Pour continuer à propos de la posture sur la tête, je vous présente mon « cadeau de Noël », que j’ai du plaisir à utiliser depuis décembre.

Sirsasana - posture sur la tête avec un headstander (feet-up)

J’ai la nuque plus sensible maintenant et je dois dire que je tenais moins longtemps Sirsasana à cause de cela. Même si j’essaie de déposer la tête au sol un minimum, lorsque je tiens la posture 5 ou 10 minutes, le poids passe sensiblement et progressivement plus sur la tête, au fil des minutes…

Voici donc l’alternative. Cet « engin » est un accessoire de yoga et s’appelle « Feet Up ». Je l’ai trouvé en Allemagne, chez Satnam Versand. C’est un bel objet, bien fini et très costaud. Heureusement, car il coûte un prix certain. Mais lorsque l’usage est quotidien, comme c’est le cas pour moi, et qu’il peut servir pour mes cours, ça vaut la peine, tout de même…

Lors de la dernière matinée de yoga, je l’ai apporté pour les participants. Ils sont nombreux à avoir essayé. Une personne qui n’avait encore jamais pratiqué Sirsasana… est montée « comme une fleur ». Il faut dire que la posture sur la tête est plus facile à prendre avec cet accessoire. Le vendeur dit à ce propos que même les enfants ignorant la posture sur la tête l’adoptent de façon intuitive et sont tout de suite à l’aise dessus.

Feet-up - tabouret pour faire la posture sur la tête, sirsasana

Il semblerait que cet accessoire de yoga soit favorable en cas de tensions dans les épaules et la nuque. En effet, la nuque est allongée; les épaules s’éloignent des oreilles. Cela procure donc un soulagement immédiat.

Le feet up est recommandé pour les yogis souffrant d’arthrose cervicale.

Recommandation: au début, et ce d’autant plus si vous n’avez pas l’habitude de faire la posture sur la tête, placez le feet up contre un mur. Pour les personnes qui ne sont pas sûres d’elles, demander de l’aide lors de la première montée.

Mais globalement, il est bon de savoir qu’il est beaucoup plus facile de monter sur la tête avec le feet up que dans la posture classique avec coudes et avant-bras au sol.

Pour ceux qui ne souhaitent pas faire cet achat mais qui sont intéressés à une alternative à Sirsasana, pour protéger leur nuque, il en existe une. Les écoles Iyengar proposent d’utiliser 2 chaises que l’on place contre un mur, en laissant entre les deux chaises la place pour le cou et la tête, de sorte à pouvoir poser les épaules sur chacune des chaises (mettre un tapis de yoga ou une couverture sur chaque chaise, pour les épaules. C’est moins stable et sécuritaire que le feet-up.

Cette vidéo explique cela très bien, de façon visuelle et par l’exemple. Elle peut donc être utile aussi à ceux qui ne parlent pas anglais:

Recommandation: Utiliser des chaises stables. Pratiquer sur un sol non glissant. Être très présent à ce que l’on fait… et ne pas hésiter à demander une assistance si l’on est pas sûr de soi.