La posture du Vautour est une excellente préparation à Kurmasana, la posture de la Tortue.

Prendre la posture du Vautour

Ranahadduasana, posture classique

  • Pour pratiquer Ranahadduasana, en position assise, écarter les jambes dans une grande amplitude. Puis plier un petit peu les genoux. Essayer de poser les pieds au sol, orteils dirigés vers l’avant.

Dès le départ, veiller à ce que le bassin soit penché vers l’avant (antéversion), et non vers l’arrière, auquel cas, toute flexion vers l’avant sera impossible. Si c’est difficile, mettre un coussin pour surélever le bassin et aider à la bascule vers l’avant.

Adapter l’écart des jambes et la flexion des genoux pour trouver la position qui vous convient.

  • Inspirer en allongeant progressivement le dos de bas en haut.
  • Puis expirer lentement en entamant la flexion avant du tronc, en bas et en avant, en cherchant à garder toute la longueur du dos:
    Sentir que la flexion se fait à partir des hanches.
  • Poser les coudes écartés au sol. Les mains sont jointes en avant, dans la position du salut (Namasté ou Namaskar Mudra (aussi appelé Anjali Mudra). Placer le bout des doigts sous le menton.

Variation 1: Poser les mains sur les pieds. En expirant, baisser la tête, jusqu’à ce que (éventuellement) le front touche le sol.

Ranahadduasana, variation 1

Variation 2: A partir de la variation 1, entrelacer les doigts dans le dos, puis redresser les bras à la verticale, paumes des mains vers le bas.

Ranahadduasana, variation 2

Variation 3: A partir de la variation 1, placer les mains en Namasté (Hamsa Mudra), dans le dos.

Ranahadduasana, variation 3

Effets physiques et physiologiques

  • Ranahadduasana assouplit les hanches, le bassin et les jambes
  • Travaille la musculature abdominale
  • Accroît l’expansion de la cage thoracique et la ventilation pulmonaire
  • Est favorable aux asthmatiques
  • Aide à lutter contre les affections des voies respiratoires, lorsqu’il y a accumulation de mucosités
  • Équilibre les fonctions thyroïdiennes et parathyroïdiennes.

Ayurveda et effets subtils

  • Rééquilibre les 3 Dosha Vata, Pitta et Kapha
  • Favorise la circulation du Prana ou énergie vitale, du bassin (Svadhisthana Chakra) vers le sommet du crâne (Sahasrara Chakra)
  • Stimule le plexus solaire.

Contre-indications

A éviter en cas de sciatique ou de lombalgie.

Mandala

Bibliographie pour certains effets physiologiques: Le Yoga thérapeutique, Pierre Jacquemart et Saïda Elkefi, Editions Maloine