Hasta Mudra - Matangi Mudra

Les Hasta Mudra sont des Mudra des mains:

  • Hasta = main, en sanskrit
  • Mudra = geste qui « scelle », «sceau». Ce mot est féminin en sanskrit, même si de nombreux livres français disent « un mudra ». je me suis du coup moi-même longtemps trompée.

La Maha Mudra, qui est une pratique de yoga bien connue, est lui, une Mudra du corps:

Maha Mudra

Mandala

Que scellent les Hasta Mudra ?

Elles scellent l’énergie, en la canalisant. L’énergie canalisée influe sur l’attention, la concentration, l’état intérieur, et même sur l’état de conscience.

A quoi servent les gestes ?

  • La vie est mouvement. Le mouvement a lieu en vue d’un résultat tangible: déplacement, réalisation d’un travail, d’un soin, création, ….
  • Le geste est, lui, une forme de communication, tout comme le langage.

Les Hasta Mudra sont une forme de mise en relation… Une mise en relation avec l’énergie (Prana), les énergies universelles, certains diront le Divin, Dieu.

In fine, les Hasta Mudra sont des outils en vue d’une  ouverture de la Conscience.

Quelle est leur origine ?

Leur origine est supposément chamanique. Elle est parfois devenue magique, puis religieuse.

Inutile de chercher à tout comprendre car il reste une part de MYSTÈRE… Il y a une part de leur action qui ne s’explique pas… Leur objectif est justement de nous mettre en relation avec l’Univers (le Divin) et de nous permettre d’expérimenter l’inexplicable, ce qui nous dépasse…

NB: En danse, les Hasta Mudra demeurent souvent une forme de communication gestuelle, mais leur symbolique dépasse souvent le simple geste.

Comment cela fonctionne  ?

La Mudra est une onde de forme.

Le corps qui expérimente la Mudra incarne cette onde de forme et scelle l’énergie de la Mudra.

En général, le nom de la Mudra est intéressant, car il explique ses fonctions et effets.

Chaque Mudra établit une circulation d’énergie spécifique et contrôlée (par la forme).

Voici l’exemple du Kundalini Mudra, une des Hasta Mudra les plus intenses que je connaisse:

Hasta Mudra - Kundalini Mudra

Il y a contact direct et mise en relation du corps avec une forme d’énergie et avec un état de conscience particulier.

Pourquoi ?

  • En vue de la transformation: alchimie interne, élévation au-delà du connu, du percevable, en vue de l’harmonisation et de la Réalisation spirituelle.
  • Ou en vue de la protection (soin de santé, voire aussi acte magique).

 

La Mudra peut aussi être un geste intuitif. A titre d’exemples:

Hakini Mudra :
Hasta Mudra: Hakini Mudra
Mettre le bout des doigts en contact avec le bout des doigts correspondants de l’autre main. Cette Mudra aide à rassembler le mental, à se souvenir de quelque chose, à retrouver le fil des pensées.

Abhaya Mudra (main droite) :
Hasta Mudra - Abhaya Mudra
L’Abhaya Mudra est un geste de protection: elle libère de la crainte. C’est le geste qui signifie pour toute l’humanité: « Ne t’en fais pas, tout ira bien ». On retrouve de nombreuses représentations du Bouddha en Abhaya Mudra.

Mandala

Quelques explications de fonctionnement

Comme sur les pieds, on retrouve sur les mains et les doigts des zones réflexes. Une simple pression les met en relation avec le reste du corps et le cerveau.

Selon les médecines ayurvédique et chinoise, le corps subtil est empli de canaux d’énergie (« Nadis » en Inde ou « méridiens » en Chine). Ces canaux d’énergie subtils sont très présents dans les mains et les doigts. Les pressions et les étirements sur les méridiens ont une action directe sur la circulation de l’énergie vitale.

Les 5 doigts sont chacun en rapport avec un des 5 éléments, selon l’Ayurveda [1]:

Hasta Mudra: correspondace des diogts et des 5 éléments

Mandala

Exemples de Mudras

Shunya Mudra

Hasta Mudra - Sunhya Mudra

Sunhya = le Vide, l’Ether

Le pouce se referme sur le majeur, qui vient toucher l’éminence thénar. Or le majeur correspond à l’élément éther, espace, vide. Cette Mudra inspire à l’exploration de l’immensité, du non plein. Si vous méditez et que vous sentez votre mental chargé ou lourd, elle convient donc parfaitement…

Chin Mudra et Jnana Mudra

Hasta Mudra: Chin MUdra et Jnana Mudra

Symboliquement, le pouce représente l’Âme universelle; l’index,  l’âme individuelle (le moi). Les 3 autres doigts étirés représentent les 3 Gunas. Les 3 Gunas sont les qualités de la nature: création, préservation, destruction; ou: le pouvoir d’énergie, le pouvoir d’harmonie, le pouvoir d’inertie.

Le pouce est en lien avec l’élément Feu et l’index avec l’Air. L’un nourrit l’autre en vue de la transformation : lorsque le niveau d’énergie augmente, cela favorise une élévation de la conscience.

Gertrud Hirschi, dans son livre que je présente ci-dessous dit ceci: en médecine chinoise, ces 2 doigts sont liés à l’élément métal, qui est très conducteur. Ceci donnerait donc une explication complémentaire à cette Mudra et expliquerait sa force.

Lorsque la paume est tournée vers le haut : la Mudra s’appelle Jnana Mudra, le Geste de la sagesse : elle propose un travail sur la compréhension de l’Univers, qu’elle met en relation avec l’âme individuelle.

Lorsque la paume est tournée vers le bas : la Mudra s’appelle Chin Mudra, le Geste de la Conscience : elle propose un travail sur la connaissance de soi, du Soi et permet la découverte du Tout en soi.

Hasta Mudra et Union

Les Hasta Mudra requièrent de la disponibilité (10-15 minutes sont un minimum pour réellement l’expérimenter), un esprit d’ouverture à une expérience, et une réelle présence à l’instant. Les Hasta Mudra sont comme un tremplin.

Les Mudra sont une mise en relation avec l’Univers, la Nature et les énergies, en vue de l’Union.

Le mot « Yoga » est lui-même issu de la racine sanskrite «yug» qui signifier « relier » (c’est de cette même racine qu’est né le mot français « joug »).

Les Mudra sont donc de véritables outils de Yoga, dans le sens noble du terme.

Grâce aux Mudras, l’homme communique avec son Essence, il « comm-unie » avec Elle.

Il peut mieux « com-prendre » (prendre avec), connaître (« co-naître ») l’univers , lui-même. Il naît à une nouvelle compréhension… Il se met en phase, en harmonie. Il devient lui-même, dans son plein potentiel, au-delà des limitations du mental, du corps et de l’égo.

Les Mudras, comme tous les exercices de yoga, sont donc bien des outils de croissance, de transformation, d’évolution.

Lectures conseillées

Il y a peu de livres en français: le livre de Gertrud Hirschi est le résultat de plusieurs années d’expérience et de pratique quotidienne des Hasta Mudra. C’est en cela qu’il est très intéressant:

Hormis les Mudras thérapeutiques (Gertrud Hirschi a écrit nu autre livre à leur sujet), je pense que le mieux est de tester les Mudras en premier, puis de lire les commentaires plus tard, pour ne pas trop se laisser influencer par le texte.

Voir aussi, pour aller plus loin (en anglais) :

Health at your fingertips, Dr Dhiren Gala,  NevNeet Ed.

Healing Hands, Acharya Keshav Dev, Aacharya Shri Enterprises

Mudras for healing, Acharya Keshav Dev, Aacharya Shri Enterprises

Namaste

Mandala

[2]  Les correspondances doigts/éléments ne sont pas toujours les mêmes. Il y a deux « écoles » qui affirment leurs dires. Je n’ai jamais trouvé des explications claires du pourquoi et du comment de ces deux correspondances…

Le Dr Vasant Lad transmet la correspondance suivante:

Pouce = Ether
Index = Air
Majeur = Feu
Annulaire = Eau
Auriculaire = Terre

Dans une conférence le Dr Vasant Lad a expliqué que les traités tantriques, ou yogiques, reprennent la correspondance que j’utilise et les traités ayurvédiques celle que lui utilise. Je me réjouissais de l’entendre et j’attendais une explication ENFIN… Il n’en a rien été. Il s’est contenté de dire qu’en Inde, à l’école, lorsqu’un enfant a besoin d’aller faire pipi, il lève discrètement le petit doigt (élément eau selon le Tantra…). Pour le Dr Vasant Lad ces deux lectures ne semblent pas poser de problème. Etant moi-même avant tout professeur de yoga, j’ai choisi de suivre le consensus des traités tantriques, que j’ai retrouvé chez plusieurs autres auteurs qui se sont spécialisés dans les Hasta Mudras, comme G. Hirschi, Acharya Keshav Dev, Dr. Dhiren Gala, Devendra Vora, Pt. R. Upadhayaya, mais aussi  David Frawley, auprès de qui je me suis formée en Ayurveda.

J’espère un jour pouvoir poser la question au Dr Vasant Lad en personne, si j’ai la chance de le rencontrer. J’ai déjà posé la question au Dr Talavane Krishna, de Mysore, qui a étudié avec le Dr. Vasant Lad. Il m’a expliqué que le Dr. V. Lad se base sur les écrits traditionnels de l’Ayurveda, mais il n’a pas pu me donner plus d’explications.

Tout ceci laisse songeur… Alors à ma petite échelle, je tente de me faire ma propre expérience, depuis plusieurs années. Même si mes recherches semblent globalement positives, il faudra encore plusieurs autres années, avant que je puisse partager quelque chose sur la question.

Cela dit,  le Dr Dhiren Gala semble, lui, déjà obtenir de bons résultats en clinique avec les correspondances que j’ai indiquées dans mon article et sur la photo.