Bhujasana signifie en sanskrit «bras» ou «épaule», Hasta signifie «main» et Eka «seul» ou «un». Eka Hasta Bhujasana est la posture d’appui des mains sur une seule épaule. Cet Asana est un joli cocktail d’équilibre (poids et contre-poids), de souplesse et de renforcement. Ainsi la posture implique toute l’attention du pratiquant de yoga. Avec un peu de persévérance, c’est une posture beaucoup plus accessible qu’il n’y paraît au premier abord…

Eka Hasta  Bhujasana - Yoga Asana

Cette posture d’appui sur les mains nécessite :

  • une bonne ouverture de la hanche pour monter le genou vers l’épaule (le plus haut possible, c’est propre à chacun);
  • une bonne souplesse des poignets;
  • de la force dans les bras, les épaules, le tronc (notamment les abdominaux) et les jambes.

Préparations

L’ouverture des hanches peut être travaillée avec l’exercice proposé ici >>.

Pensez à travailler la souplesse et à échauffer les articulations des poignets avant de commencer, comme ceci par exemple >>.

Pour le renforcement du haut du corps, essayez ceci >>, ou encore cela>>.

Pour le renforcement des abdominaux, il y a la séance de yoga pour les abdominaux ici >>.

Eka Hasta Bhujasana - Yoga Asana

Variante avec la jambe gauche parallèle au sol

Prise de posture

S’asseoir dans la posture du Bâton (Dandasana). Les mains au sol, de chaque côté du bassin.

Plier le genou gauche et venir placer l’intérieur du genou gauche (ou le mollet) aussi haut que possible sur le bras gauche. Garder le genou et le bras bien en contact. La jambe droite reste bien tendue. Les coudes sont à peine fléchis.

Sur une inspiration, mettre de la puissance dans les poignets, bras et épaules. Tendre les bras sans bloquer les coudes. Pousser sur les mains tout en gardant la jambe droite aussi tendue qu’un bâton. Décoller le bassin et la jambe.

Sur une expiration, basculer le bassin un peu vers le haut, pubis et jambe droite vers le plafond (si l’on bascule le bassin en avant, vers le sol, rien ne décollera !). Les pieds sont tendus, la jambe droite est parallèle au sol.

Concentration et respiration

Le regard se place sur un point fixe devant soi… ou sur le bout du nez (Nasagra Drishti). L’équilibre et le regard amènent la qualité d’attention (Bhava) sur l’instant présent.

Maintenir la posture 5 à 8 respirations longues et tranquilles. Puis, reposer le bassin et la jambe au sol sur une expiration. Changer de côté.

L’engagement nécessaire du bassin et des abdominaux, la puissance du haut du corps qui décolle le corps, la respiration sereine et la concentration mentale unifient sur plusieurs plans. Le bas et le haut sont reliés harmonieusement.

Relaxer les poignets après la posture.

Accommodations

– Prendre la posture en gardant le pied de la jambe tendue au sol.
– Mettre un bloc ou une brique de yoga sous chaque main.

Bon yoga,
Om Shanti