Parmi les postures en appui sur les mains, voici un joli Asana d’appuis sur les mains en torsion. Il est vivement recommandé de maîtriser le Corbeau, Kakasana (aussi appelé Bakasana, le Héron, dans certaines écoles). Il est bien de pratiquer cette posture en cours de votre séance de yoga, lorsque le corps est déjà échauffé.

Pour se préparer à la posture, on se place sur le côté, bras pliés et largement écartés, mains à plat au sol, doigts écartés, eux aussi. La main droite est déposée loin sur le côté. Les jambes sont sur le côté gauche, pliées.

On passe le bras gauche entre les deux jambes. L’intérieur du genou gauche aussi haut que possible sur le bras gauche, en direction de l’épaule (comme pour Kakasana). N’hésitez pas pour cela à vous pencher en avant, en prenant appuis sur vos bras.

Pour comprendre la posture: Dans Astavakrasana, la jambe du dessous est tenue uniquement parce que la cheville gauche est déposée sur le pied droit, qui la prend en la crochetant.

Ashtavakrasana, L'équilibre plié en huit 8

Ensuite, on va bien plier les coudes afin de soulever les jambes.  Le fait de plier les coudes va aussi permettre de descendre le centre de gravité, en même temps qu’on avance la tête et le tronc, afin de décoller le bassin. Pour se faire, on tend progressivement les jambes.

C’est un apprentissage qui se fait à force d’essais…

On peut descendre le tronc pour le mettre parallèle au plancher; ainsi même les avants-bras sont parallèles au plancher. Sur la photo, je n’y suis pas tout-à-fait, car j’ai gardé le centre de gravité un peu plus haut.

On maintient les jambes aussi tendues et fortes que possibles.

Sinon, la jambe supérieure glisse et les pieds tombent au sol!

Une fois dans la posture, prendre plusieurs respirations, en stabilisant l’équilibre. Avec de la pratique, on peut tenir la posture jusqu’à quelques minutes, avec le souffle Ujjayi. Pour quitter la posture, fléchir les genoux: ceci permet de s’assoir.

Préparation: autres postures d’appui sur les mains, comme Parsva Kakasana, Kakasana, Eka Hasta Bhujasana, Vasisthasana, Adho Mukha Svanasana, Chaturanga Dandasana.

Simplification: prenez la posture en décollant fessiers et bras, mais ne penchez pas trop en avant: cela requiert un moins de force.

Contre-postures: assouplissement et relâchement des poignets, étirement des jambes: Supta Padangusthasana, Upavista Konasana.

Effets généraux: fortification du corps, développement de la concentration,  de l’équilibre et de l’audacité, grâce à l’exploration du centre de gravité. La tenue prolongée développe la clarté d’esprit.

Contre-indications: problèmes aux poignets et aux épaules.

Bon yoga!