Si ce blog propose plusieurs pratiques du yoga, j’aimerais aussi le compléter avec  des articles sur des aspects plus généraux, pour aborder le sens de la pratique du yoga, ce qu’est une séance de yoga et comment la pratique agit sur soi.

Yoga Asana

Qu’est-ce que le yoga?

Le yoga n’est pas seulement un ensemble de postures compliquées accessibles aux yogi ou aux plus jeunes et plus souples d’entre nous.

Le yoga est avant tout un état. Yoga signifie « unir », « relier »; il est donc un état qui relie au Soi, notre nature véritable, tout comme le sommeil ou l’état de veille sont d’autres états. On confond souvent la forme (les pratiques) du yoga avec l’état de yoga.

Or l’état de yoga ne peut pas s’apprendre, il peut seulement s’expérimenter… tout comme on ne peut pas apprendre à dormir. Pour bien dormir, on peut mettre en place les conditions favorables au sommeil: détente profonde, endroit calme, lit confortable, obscurité, etc.

L’état de yoga n’est pas un concept mental mais un vécu. Un vécu est quelque chose d’intime et d’unique, qui se vit en fonction de ce que l’on est, à un moment donné.

Ainsi, le hatha yoga est une méthode de santé anti-stress, un ensemble de pratiques, d’exercices, de conditions, qui favorisent le surgissement de l’état de yoga.

Ces pratiques permettent de développer la vitalité, la santé, la connaissance de soi et l’élargissement de la conscience.  Ce travail profond se fait sur différents plans: postures, respiration, mudras, relaxation, observation, concentration, méditation, …  Les approches varient selon les écoles, mais le but demeure toujours le même: c’est l’état de yoga…

Le yoga permet progressivement la stabilisation du mental,  le lâcher-prise sur les mémoires émotionnelles et finalement le détachement de l’égo. Il est une pratique douce, progressive, respectueuse du corps et du souffle. Les postures ont pour objectif d’induire l’harmonie dans le corps et de favoriser son équilibre.

Cours de yoga

Un cours de hatha yoga comprend:

  • une séquence de postures (asana), qui visent à délier, éliminer les tensions, à développer l’équilibre, la souplesse et le tonus musculaire
  • des exercices de respiration (pranayama) qui augmentent la force vitale, et
  • des relaxations intermédiaires se placeront entre les différentes pratiques des asanas; puis, la relaxation finale des corps (physique, énergétique, mental, …) permet d’intégrer durablement les effets des pratiques, d’inscrire un calme profond et de goûter à la paix et au silence intérieurs.

Les pratiques les plus complètes en yoga intègrent aussi les mudras (sceaux) et les bandhas (ligatures). Ces compléments canalisent l’énergie, induisent la concentration, et augmentent ainsi les effets de la pratique.


Introduction aux postures – asana

Asana signifie « posture » en sanskrit. La pratique des postures constitue un travail complet:

d’ assouplissement
de renforcement (notamment de la musculature profonde)
d’équilibre
de conscience corporelle (proprioception)
de concentration et
de relaxation.

Les postures agissent en douceur et en profondeur. Elles répandent le bien être dans tout le corps.

La posture comprend :

l’entrée dans la posture,
la posture immobile elle-même (la tenue immobilité sur la durée est une des caractéristique importante de l’asana),
la sortie de la posture
et enfin son intégration: observation silencieuse des changements survenus suite à la prise de la posture.

Les caractéristiques principales des asana sont :

Immobilité (Sthira), rigueur ou justesse d’exécution
Bien-être (Sukha), lâcher-prise, pas d’attentes
Respiration (Pranayama), le passage du souffle au travers de l’asana
Non-compétition et acceptation de la posture selon les possibilités du jour (Ahimsa)
Concentration (Dharana) et intériorité

Les postures travaillent sur les muscles, les articulations, mais aussi sur les organes internes.
La posture est compensée par une ou plusieurs contre-postures.
Leur ordre est étudié, chaque posture est suivie d’une contre-posture, qui équilibre le travail global.
La posture est parfois suivie d’un moment plus ou moins long de relaxation et d’observation après.

Les mouvements sont fluides et contrôlés ; l’exécution est lente, la tenue des principaux asana du cours est prolongée.

La posture correcte est tenue fermement, dans un état détendu, en intériorisation et avec concentration.

Le temps de la tenue de la posture s’accompagne :

de la respiration,
de l’observation de l’état intérieur que procure la posture, et
de la concentration sur le travail énergétique qui s’effectue sur le plan subtil (chakra stimulé par la posture et circulation du prana ou énergie vitale).

Après la posture, le temps de repos est à nouveau un temps d’observation des effets physiques et subtils.

Les asana font prendre davantage conscience du corps, de la détente globale, ainsi que de la respiration.

Le yoga est une expérience de soi à soi.
Bon yoga !