L’Ayurveda est un système de santé ancien et plein d’une sagesse qui prend ses racines dans un profond respect de la Nature, Prakriti, avec une lettre majuscule. Au-delà des principes de santé très pragmatiques, comme ceux exposés ci-dessous, l’Ayurveda se développe en un système holistique qui inclut la plus haute spiritualité.

Yoga et Ayurveda: le yoga selon les saison - l'Hiver

La spiritualité sous-tend le système de santé ayurvédique

L’Homme  fait partie de la Nature. Pour vivre en santé, il doit demeurer en lien avec les dons innombrables de sa Mère la Nature, Son énergie sous-jacente et Ses rythmes. En la Nature, les anciens voyaient la Mère Divine, qui aime tous ses enfants de manière inconditionnelle. Elle leur permet d’expérimenter la matière et de grandir spirituellement grâce à l’incarnation des âmes. C’est un long cheminement intérieur, au terme duquel, les sages, les yogis avancés, mais encore les simples au coeur ouvert,  réalisent que la Mère Divine se trouve aussi en eux-même, comme en chaque créature vivante.

Il leur est alors possible d’éveiller l’énergie de la Mère Divine qui dort en eux, puis d’élever leur âme vers la Pure Conscience, le Témoin immobile, le Purusha, qui réside en leur couronne. Une fois la Mère Nature et le Père Pur Esprit unis en leur propre sein, ils expérimentent le Soi, leur vraie nature spirituelle, Divine, en une énergie rayonnante…

Mais revenons à l’Hiver qui nous entoure…

L’hiver est en général froid, humide, gris… Ce sont des caractéristiques du Dosha Kapha. Kapha est donc le Dosha principal à observer et à apaiser en hiver. Mais le climat hivernal peut aussi présenter des caractéristiques Vata, notamment les jours secs et venteux. C’est pourquoi, les individus à dominante Vata, doivent aussi veiller à surveiller leur Dosha Vata.

Pour apaiser Kapha, on va stimuler l’organisme de façon globale et inscrire un certain dynamisme dans la pratique. Mais attention! Il ne s’agit pas d’éliminer Kapha, non plus. Au contraire, Kapha permet de développer des qualités précieuses pour les Yogis. Ainsi, il est bon de profiter de l’hiver et des journées de « cocooning » pour apprécier les vertus de lenteur et d’ancrage de Kapha. On peut par exemple  inscrire des moments de silence immobile, entre chaque pratique de yoga, pour goûter à l’état méditatif serein qu’inspire cet ancrage dans un temps ralenti…

En hiver, on pose en quelque sorte les bagages: l’augmentation du Dosha Kapha incite au repos, ce qui est bénéfique pour bien des gens surmenés. Plus de repos pour l’organisme, c’est un peu comme replonger les racines d’une plante en  pot dans sa terre nourricière. Cela va lui permettre de  régénérer sa substance.

Cependant, si on a tendance à la farniente et à la paresse, Kapha peut devenir dominant. Le risque est de sombrer dans l’inertie et la léthargie: plus envie de sortir, grosses fatigues, siestes interminables, pouvant même, à l’extrême, mener à l’introversion, ou générer des idées noires, voire des tendances dépressives.

C’est vrai qu’en hiver, on n’a pas trop envie de bouger, on préfère manger un peu plus et plus lourd… Conséquence: les muscles ramollissent et certains auront tendance à prendre du poids.

Routine quotidienne

En hiver, il est conseillé de favoriser de bonnes nuits, vu que ces dernières sont longues. Afin de s’harmoniser avec les rythmes de la nature, l’idéal serait de pouvoir se lever plus tard qu’en été et en automne, par exemple, vers 7h.

Par contre, sauf en cas de très grosse fatigue, il est préférable d’éviter de faire la sieste. Avez-vous remarqué combien faire la sieste à tendance à ralentir la digestion ? En fait, c’est tout le métabolisme et Agni (le feu digestif) qui sont  ralentis…

Pour éliminer Kapha et éviter les refroidissements:

  • Se gratter la langue (gratte-langue ou cuillère) tous les matins, afin d’enlever les toxines (Ama),
  • Faire Jala Neti (nettoyage du nez à l’eau salée) tous les jours ou tous les deux jours,
  • Pratiquer régulièrement les Kriyas qui stimulent le métabolisme et réchauffent: Agni Sara, Nauli (barattage abdominal),
  • Aussi souvent que possible le matin: automassage de tout le corps à l’huile chaude (sésame, ou sésame mélangé à de l’huile de moutarde), suivi d’une douche chaude,
  • Bien se couvrir pour sortir. Pensez à protéger les zones Kapha: tête, cou et poitrine.

Alimentation

Le régime Kapha est indiqué surtout lorsque l’on est de constitution Kapha: c’est globalement un régime riche en légumes et en fruits. Les céréales les plus indiquées sont: orge, maïs, millet, avoine, riz basmati, seigle. Les légumineuses sont favorables; éviter cependant les haricots rouges et mungos. Peu d’oléagineux (car très riches), mais les graines de courge et de tournesol conviennent. Limiter les apports de sucre et préférer le miel brut. Les épices sont favorables; éviter l’excès de sel. Les laitages augmentent Kapha; un peu de ghee et le lait de chèvre conviennent cependant. Éviter le café et l’alcool. Pour plus de détails, consulter des ouvrages spécialisés.

Conclusion

Ce sont là des conseils basiques, à appliquer en fonction de votre écoute intérieure et du bon sens. L’étude de l’Ayurveda se fait par strates, son essence est la recherche et le maintien de la santé de tous les plans de l’Être. Il y a encore et toujours beaucoup à apprendre. J’ai envie de conclure avec une citation, extraite du Vagbhata Sutrasthana, que j’ai trouvée dans un excellent livre du Dr. Vasant Lad [1]. Je  l’ai traduite approximativement:

« Cette personne qui mange toujours
une nourriture complète,
qui jouit d’un style de vie régulier,
qui reste non attachée aux objets des sens,
qui donne et pardonne,
qui aime la vérité, et
qui sert les autres,
est sans maladie. »

***

Yoga

Sous peu, cet article sera complété par des pratiques de yoga adaptées à la saison hivernale.

NB: Ces informations ne peuvent en aucun cas remplacer l’avis d’un thérapeute en médecine ayurvédique ou d’un médecin ayurvédique.

Bibliographie :

[1] Textbook of Ayurveda Vasant Lad, Three Ayurvedic Press, 2002, citation du Vagbhata Sutrasthana p. 279
[2] The Complete Book of Ayurvedic Home Remedies Vasant Lad,  Three Rivers Press, 1999
[3] Ayurveda, la vie est un équilibre : Guide complet de la nutrition et des types corporels ayurvédiques, recettes ayurvédiques Maya Tiwari, Editeur Guy Tredaniel, 2003.